Zouck – Pierre Bottero

Titre VF : Zouck

Auteur : Pierre Bottero
Edition:  Flammarion ( tribal)
Genre : jeunesse
Pages : 155 pages

Résumé

La musique était une onde qui me portait. Toujours plus haut. Je me sentais légère, presque éthérée. J’avais la sensation que mes gestes pouvaient s’affiner jusqu’à devenir parfait. «  

Anouck, dite Zouck, a une passion : la danse. Qu’elle partage avec sa meilleure amie : Maiwenn. Jusqu’au jour où elle s’éloigne l’une de l’autre. Zouck, obsédée par l’idée de perdre quelques kilos superflus, se coupe du monde. De son côté, Maiwenn, follement amoureuse, devient de plus en plus distante

Mon avis:


Quel plaisir de lire Pierre Bottero !
Et je ne dis pas seulement ça car j’adore cet auteur !


Un livre un peu trop court malheureusement mais cela n’est du qu’au fait que j’ai apprécié ce livre.


Je sais que beaucoup dirons qu’il s’agit encore d’un livre abordant le thème de l’anorexie chez les danseuses classiques mais cela ne m’a pas du tout posé de problèmes !


Au départ on s’attend vraiment à lire un roman tout doux, tout beau, qui décrit les aventures d’une jeune fille passionnée de danse qui va malheureusement s’éloignée de son amie qui tombé amoureuse mais …


Ce livre aborde la passion, l’amitié, la guerre que l’on fait contre soi …
L’auteur aborde ces trois aspects avec beaucoup de subtilité !
Il parvient à décrire les sentiments contradictoires et désordonnés qui peuvent animer une jeune lycéenne qui de manière inconsciente franchit une ligne, un point de non retour …


J‘aime le style de l’auteur ! Il manie la plume avec un doigté parfait ! Il arrive à faire danser les mots sur les pages !
L’auteur décrit parfaitement bien les chemins sombres qu’emprunte notre héroïne, il utilise les mots justes !
Il nous met en garde avec ces derniers. Il nous informe que ces chemins sombres sont toujours là autour de nous et que parfois il suffit d’un petit quelque chose pour passer de l’autre coté de la ligne ( du moins dans le livre).
Qu’est ce que j’entends par chemins sombres ? Je parle de l’anorexie et de la dépression.

L‘auteur nous fait ouvrir les yeux sur les exigences physiques de notre temps et de notre société qui veulent que la beauté d’une femme soit associée à sa minceur. 
Il pointe aussi le doigt sur la fragilité de l’estime de soi que peuvent avoir certaines personnes.

Malgré tout son talent, toute sa confiance, toute sa passion, Anouck s’est laissée briser par une seule parole…
Cette dernière l’a vite entraînée sur un chemin emprunt d’hypocrisie …
Anouck a heureusement la chance d’être entourée !

Une très bonne lecture bien qu’un peu courte …
Je vous la conseille !

Ma note:


8/10

Dans le cadre du challenge ABC

Publicités
Catégories : Pierre bottero - zouck | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :