Le Théorème des Katherine de John Green

f

Titre VF: Le Théorème des Katherine

Titre VO: An Abundance of Katherines

Auteur: John Green

Année de parution originale: 2006

Prix: 14.50 euros

Nombre de pages: 279 pages

Edition :  Nathan

Résumé:

Pour Colin, jeune homme surdoué, la femme idéale s’appelle Katherine. Il est sorti avec 19 Katherine… et s’est fait larguer chaque fois.
Lorsque sa 19ème Katherine le quitte, il part noyer son chagrin dans un voyage avec son ami Hassan. Alors qu’il élabore une formule mathématique pour prédire la date de rupture avec sa prochaine Katherine, une rencontre va remettre en cause son idéologie de l’amour. Et si l’amour ne respectait pas le théorème des Katherine ?

En bref:

Un roman qui n’aura pas eu beaucoup d’effet sur moi malheureusement

Mon avis:

J’ai acheté ce livre tout simplement car le titre m’intriguait ! Chose qui n’arrive que très rarement ! Le théorème des Katherine mais quel titre étrange ! De quoi ce livre peut-il bien parler ?

Colin un garçon surdoué vient de se faire larguer encore une fois. Vous me direz que c’est une chose banale mais c’est là que cela se corse. Il vient de se faire larguer par la dix-neuvième Katherine. En effet, c’est la dix-neuvième Katherine avec qui il est sorti !   Après cette rupture difficile Colin est noyé dans son chagrin et c’est pourquoi son meilleur ami l’embarque dans un voyage en voiture qui va finalement prendre une toute autre tournure …

En ce qui concerne les personnages, Colin est un personnage plutôt agréable à suivre mais qui cependant m’a exaspéré plusieurs fois tout au long de l’histoire. Son meilleur ami Hassan m’a semblé plutôt sympathique il est très franc et ne prend pas de gants lorsqu’il à quelque chose à dire.Ensuite, j’ai aussi apprécié le personnage de Lindsey. Quand nous la rencontrons, on pense de suite que c’est une fille superficielle et au fur et à mesure de notre lecture, nous la découvrons comme une fille assez intelligente qui sait ce qu’elle veut.

Au niveau de l’écriture, elle est totalement décalée et l’humour est plutôt cynique. L’auteur aborde les problèmes de l’adolescence et les difficultés que les jeunes peuvent parfois rencontrer comme le désir de plaire, de rencontrer quelqu’un qui les verra d’un oeil différent des autres….

Le théorème de Colin m’a troublée mais cela doit être du au fait que je m’attendais à ce que l’auteur raconte les différentes rencontres que Colin avait fait avec toutes ces Katherine et les conclusions qu’il en tirait afin d’établir un théorème. Mais cela n’a rien à voir du tout ! Colin établit son théorème en fonction de certains critères mais à aucun moment il ne nous présente ses anciennes petites-amies. Katherine 1 et Katherine 19 sont les seules à faire  vraiment partie de l’histoire. J’avoue aussi que lors de ses explications pour établir son théorème, j’ai été déstabilisée et perdue. J’ai fini par totalement perdre pied et ne plus rien comprendre. Je trouvais que c’était très long et j’ai vraiment décroché sur ces parties là. Je pense qu’il aurait été beaucoup plus simple de démarrer une autre histoire que celui du fameux théorème pour ne pas perdre le lecteur. D’ailleurs, je ne conseille pas cet ouvrage à des jeunes trop jeunes justement car ils risqueraient de s’y perdre encore plus.
Il y a aussi des notes en bas de pages pour expliquer certains termes ou situations.

Un livre qui n’aura pas fait mouche avec moi … Malgré une bonne présentation de l’éditeur et un début de lecture plutôt intéressant, au fur et à mesure que je progressais dans le livre, mon intérêt s’est dissipé et j’ai trouvé certains passages beaucoup trop longs à mon gout. Cela est peut être du à mon aversion pour les mathématiques … Mais je ne pense pas que ce soit la seule cause.

Je n’aime pas trop posté d’avis négatif mais malheureusement pour ce livre c’est le cas. Toute fois je suis certaine qu’il plaira à de nombreux lecteurs.

Ma note:

5/10

Emoji8-100

La couverture:

couv72435664

 

Cette lecture à été réalisée en LC avec letteratura pour voir sa chronique un clic

Publicités
Catégories : Chronique de lecture | Étiquettes : | 4 Commentaires

Navigation des articles

4 réflexions sur “Le Théorème des Katherine de John Green

  1. Oooh, dommage ! 😦 Moi j’le lirais en anglais déjà ça c’est sûr !

    PS : j’viens de me rendre compte qu’on a les mêmes icones pour les notes ^^ J’pense trouvées sur le même site XD

    • c’est fort probable 😉
      Oui malheureusement je n’ai pas du tout aimé 😦 mais bon ça devait bien arriver un jour que je n’aime pas un livre :p

      merci pour le commentaire !

  2. cess2

    Énorme coup de cœur pour moi.
    J’adore cet auteur! 🙂

  3. Pingback: Le théorème des Katherine, John Green « Littéraire en herbe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :