Sous le signe du scorpion de Maggie Stiefvater

sc

Petites informations sur le livre:

Titre VF: Sous le signe du scorpion

Titre VO: The Scorpio Races

Auteur: Maggie Stiefvater

Année de parution originale: 2011

Année de parution française: 2012

Prix: 16 euros

Nombre de pages: 471 pages

Genre: Jeunesse, Fantasy

Edition: Black Moon

Résumé:

« Certains concourent pour gagner, d’autres pour survivre. » Chaque année au mois de novembre se déroulent les courses du Scorpion. Les cavaliers doivent tenir le plus longtemps possible sur leurs dangereuses montures, des chevaux de mer cannibales. Assez longtemps pour avoir une chance d’atteindre la ligne d’arrivée… et survivre. Sean Kendrick, 19 ans, tente de nouveau sa chance cette année, bien décidé à arriver le premier. Puck Connolly, quant à elle, n’aurait jamais imaginé participer un jour à la course. Mais le sort en a décidé autrement, et elle se retrouve malgré elle propulsée dans la course, à laquelle aucune autre femme n’avait encore participé. L’enjeu est grand pour ces deux adversaires que tout oppose sauf leur désir commun de remporter le plus grand des prix : la vie. »

En bref:

Un très bon livre mais dont le thème ne m’aura pas touché

Mon avis:

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Black Moon pour ce livre.

La première fois que j’ai rencontré cette auteure, c’est en lisant la séries des Loups de Mercyfall. J’avais adoré la lecture du premier tome et le deuxième est dans ma PAL. C’est donc confiante que j’aborde cette lecture même si je dois dire que le thème des chevaux et des courses n’est pas mon dada.

Dans ce livre nous croisons bien entendu des chevaux. Créatures pleines de noblesses et dangereuses à la fois qui fascinent depuis la nuit des temps l’homme. C’est sur l’île ou habite Puck que s’échouent parfois des Capaill Uisce qui sont des créatures dangereuses et éblouissantes. Ces dernières se nourrissent de chair humaine. Cependant, les hommes tentent depuis longtemps de les domestiquer afin de pouvoir concourir avec elles car leur vitesse est inégalable. Chaque année se déroule la Course du Scorpion, une course durant laquelle les participants vont jusqu’à risquer leur vie pour gagner du prestige et de la richesse. Et cette année, c’est au tour de Puck qui n’a pas d’autre choix que de participer à cette couse folle dans le but de sauver sa famille.

En ce qui concerne les personnages, sont beaucoup plus adultes et plus matures. Puck n’est pas le genre de fille à se laisser marcher sur les pieds. Elle fait preuve d’un très bon répondant et j’aime ça ! Finn, le frère de Puck est très attachant et très attendrissant. Quant à Dove qui est leur jument est craquante aussi. Autre personnage intéressant de l’histoire, Sean, personnage très taciturne et morne. Vous vous en doutez celui l’à m’a extrêmement plu ! Il s’intéresse plus aux chevaux qu’aux humains. Il à une relation fusionnelle avec Corr, son cheval. S’il y avait une comparaison à faire, je le comparerais à un cheval de mer. Il est difficile à apprivoiser et reste cependant d’une fascination sans limites.

En ce qui concerne le style de l’auteur et l’histoire, en débutant cette lecture je ne savais pas trop à quoi m’attendre étant donné que, comme dit plus haut, je n’adhère pas vraiment aux histoires de courses et de chevaux. La course est l’élément principal de l’histoire et l’intrigue arrive très tardivement dans la lecture. Cependant j’ai aimé l’idée que véhiculait ce roman, l’idée de se dépasser, de se surpasser, ne jamais désespérer et tout faire pour y arriver. J’ai également trouvé que le ton utilisé était beaucoup plus mature que dans l’autre série de Maggie Stievfater. J’ai eu cependant beaucoup de mal à entrer dans cet univers bien que l’auteur écrive avec une plume merveilleuse.

En conclusion, un livre très bien écrit mais qui malheureusement ne m’aura pas touché plus que cela. Mais cela n’est que purement subjectif et mon avis est bien entendu personnel je vous le rappelle.

Les petits points positifs : personnages bien construits, mythologie, idées véhiculées

Les petits points négatifs : intrigue tardive

Ma note:

7/10

Emoji15-100

La couverture:

70926231_p

En partenariat avec les éditions Black Moon

Dans le cadre du Challenge:

1 mois -> 1000 pages (Juillet 2012)

En lecture commune avec:

d

Publicités
Catégories : Chronique de lecture | Étiquettes : , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Sous le signe du scorpion de Maggie Stiefvater

  1. Pingback: Sous le signe du Scorpion, Maggie Stiefvater « Littéraire en herbe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :