Les livres de mon enfance n°1

Roald_Dahls_Matilda

Bonjour à tous !

Me revoilà pour vous présentez un nouveau petit rendez-vous personnel. L’idée m’est venue en farfouillant dans mes caisses de livres (manque de place oblige). Je suis retombée sur divers livres qui m’ont rappelé toute mon enfant et ma jeunesse. C’est pourquoi j’ai décidé de créer un “rendez-vous” afin de vous les présenter. Je ne sais pas à quel intervalle ce rendez-vous vous sera présenté. Il se fera au gré de mes envies.

Ce tout premier rendez-vous va débuter avec un livre que tous vous connaissez et qui d’ailleurs m’a inspiré pour le logo. Il s’agit de …

Matilda Roald Dahl

Couverture Matilda

A l’âge de cinq ans, Matilda sait lire et a dévoré tous les classiques de la littérature. Pourtant, son existence est loin d’être facile, entre une mère indifférente, abrutie par la télévision et un père d’une franche malhonnêteté. Sans oublier Mlle Legourdin, la directrice de l’école, personnage redoutable qui voue à tous les enfants une haine implacable. Sous la plume acerbe et tendre de Roald Dahl, les évènements se précipitent, étranges, terribles, hilarants. Une vision décapante du monde des adultes !

Pourquoi ce livres ?

Car il doit être l’un de mes premiers livres. En lisant ce livre je me rappelle m’être sentie fort proche de Matilda car comme elle j’ai su lire très vite et je dévorais tout ce qui me passait sous la main dans la bibliothèque de ma maman. Même si parfois je ne comprenais pas tout. A  7 ans je savais réciter “ Mon rêve familier” et “monsieur prudhomme” par cœur. C’est vous dire. Je me suis sentie moins seule car je me suis dit “ il existe quelqu’un qui lit comme moi”. Etant plus jeune je n’arrivais jamais à parler de lecture avec les autres car ils trouvaient cela inintéressant et moi avec. De plus, j’ai pu découvrir ce merveilleux auteur qu’est Roald Dahl. Et de nombreuses heures de lectures ont suivies grâce à lui.

L’auteur en quelques mots …

Roald Dahl (13 septembre 191623 novembre 1990) est un écrivain britanno-norvégien né au pays de Galles, auteur de romans et de nouvelles, qui s’adressent aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Parmi ses œuvres les plus célèbres, on peut citer Charlie et la Chocolaterie, adapté plusieurs fois au cinéma, ainsi que des recueils de nouvelles grinçantes Kiss Kiss et Bizarre, bizarre

Roald Dahl est né au pays de Galles à Llandaff, Cardiff de parents norvégiens, Harald Dahl et Sofie Magdalene Dahl (née Hesselberg), le 13 septembre 1916. Le seul fils de ce mariage, Roald Dahl connaît une enfance et une jeunesse assez difficile. En 1920, à l’âge de trois ans, il perd sa sœur aînée Astri âgée de sept ans, qui décède de l’appendicite, et son père, Harald (mort de pneumonie), en quelques semaines. Sa mère Sofie dut alors élever deux beaux-enfants et ses quatre enfants (Alfhild, Roald, Else et Asta). Le personnage de la grand-mère dans Sacrées Sorcières lui fut inspiré par sa mère : c’est un hommage à Sofie. Le jeune Roald aimait les livres et les histoires. Sa mère leur racontait, à lui et à ses sœurs, des contes de trolls ou d’autres créatures norvégiennes. « Elle était une bonne conteuse », dit Roald, « Sa mémoire était prodigieuse et rien de ce qui lui était arrivé durant sa vie n’était oublié. ». Roald aimait les histoires d’aventure deDickens, Ambrose Bierce et Frederick Marryat. Comme le raconte Roald, son père écrivait beaucoup de journaux intimes. « J’ai encore un de ses nombreux carnets de la Première Guerre mondiale. Chaque jour durant ces quatre années de guerre il écrivait plusieurs pages de commentaires et d’observations sur les événements. » Roald Dahl lui-même tenait un journal intime à partir de l’âge de huit ans. Il le mettait dans une boîte accrochée à une haute branche d’arbre, de façon à ce que ses sœurs ne puissent y accéder. Ainsi, chaque jour, il grimpait à l’arbre et s’y asseyait pour rédiger ses notes du jour. Il hérita de nombreux traits de caractère de ses parents. Comme son père, il était passionné de peinture, de meubles et de jardinage. Pareillement, en décrivant sa mère de cette façon : « elle s’intéressait à peu près à tout ce qui se trouve sous le soleil, de l’horticulture à la cuisine, en passant par le vin, la littérature, la peinture, les meubles, les oiseaux, les chiens et les autres animaux », il se décrivait aussi lui-même.

Publicités
Catégories : Uncategorized | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “Les livres de mon enfance n°1

  1. Malheureusement, j’ai découvert Roald Dahl que tard, il y a à peine 4 ou 5 ans ! Mais quelle découverte ! Depuis je suis absolument fan !
    Mathilde est un excellent roman !

  2. argali2

    Je n’ai découvert cet auteur qu’en devenant enseignante. Mais j’adore. J’ai passé ses livres à mon fils et il les aime aussi. Mon préféré : Danny, champion du monde. Que de tendresse dans ce récit !

  3. De cet auteur, je n’ai lu que Matilda (enfin « lu »… « dévoré » oui !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :