Cinquante nuances de Grey, tome 1 E. L. James

Couverture Cinquante nuances de Grey, tome 1

Les infos livresques :

Titre VF: Cinquante nuances de Grey, tome 1

Titre VO: Fifty Shades, book 1: Fifty Shades of Grey

Auteur: E. L. James

Prix: 16 euros

Nombre de pages : 551 pages

Editions: JC Lattès

SeparateurNeutre

En résumé cela donne :

Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsèdera, vous possèdera et vous marquera à jamais.
Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.
Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.
Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

SeparateurNeutre

Mon avis là-dessus :

Bien entendu il ne pouvait être autrement ! Après avoir tant entendu parler de ce livre, il fallait à tout prix que je le lise et surtout que je comprenne pourquoi une telle polémique autour de ce livre. Je vous mentirais si je vous disais que je ne partais pas avec des aprioris. Je m’attendais à un vocabulaire cru, vulgaire, à des scènes de sexes à toutes les pages. Et là quelle ne fut pas ma surprise …

Dans cette histoire nous suivons Ana, Anastasia, une jeune fille de vingt et un ans sur le point d’être diplômée. Un beau matin, pour rendre service à se colocataire malade, elle se rend dans le bureau de Christian Grey afin de l’interviewer. Dès leur premier contact un étrange courant électrique parcours le corps d’Ana. Mais que lui arrive-t-il ? Petit à petit une certaine attirance, réciproque, se fait ressentir entre ces deux êtres. Ana accepte un premier rendez-vous, puis un autre et encore un. Petit à petit leur relation évolue mais Ana va découvrir un monde qu’elle ne connaissait pas et qu’elle aurait été incapable d’imaginer.

Dès les premières pages je me suis sentie complètement happée dans le roman. Cela ne m’était plus arrivé depuis une éternité. Pas moyen de m’arrêter une réelle addiction se créait entre ce roman et moi. Plus rien n’existait hormis lui et moi. Plus j’avançais plus j’avais envie de savoir comment la relation entre les deux protagonistes allait évoluée. Je n’ai pas vu les pages défilées.

En ce qui concerne l’intrigue, je vous l’accorde elle n’a rien de bien exceptionnel. Une histoire mélangeant passion et amour entre une jeune fille et un riche milliardaire. J’ai aimé la façon dont nous pouvons suivre leur histoire. En commençant par le premier rendez-vous pour en arriver au “ sexe-vanille”. Petit à petit on voit l’entrée d’Ana dans ce monde de latex, de cuir, d’obéissance et aussi de punition. J’ai énormément apprécié le fait que le roman ne soit pas figé sur cette relation BDSM mais bien sur la romance en elle-même. Il n’y à rien d’autre à part Ana et Christian. Et quel bonheur de pouvoir se concentrer à cent pour cent sur une seule chose. De plus, l’auteur parvient à nous faire vivre l’histoire au travers d’Ana. Chaque moments bouleversants et vécu de façon aussi intense que ce qu’elle peut ressentir. Nous la suivons dans sa découverte, sa passion, sa transcendance… Je n’avais qu’une envie, poursuivre encore et encore l’histoire. Puis est survenu ce moment tant redouté … LA FIN ! Et là je me dis: “ Bon sang Margot pourquoi tu n’as pas pris le tome 2 !”.

En ce qui concerne les personnages, comme vous avez pu le constater tout tourne autours de nos deux protagonistes. Ana et Christian. haaaaa Christian Grey. Et oui je le confesse j’ai totalement craqué pour lui. Il m’a obsédé pendant tout le roman. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est L’Homme que toute fille rêve de rencontrer un jour au moins une fois dans sa vie. Il est la définition parfaite du fantasme féminin. Ce mec est juste un dieu, d’une beauté rarissime, il est riche à milliards, il à juste un sex-appeal indéfinissable et surtout les deux choses qui me font le plus craquer, il est mystérieux et il à du répondant. BREF je craque ! Plus on avancera dans notre lecture, plus on se rendra compte que sous cette facette impeccable, Christian vit depuis toujours avec un passé qui le tourmente. Et ça aussi ça me fait craquer. Un mec qui se bat avec ses démons sans rien dévoiler. haaaa. Bien qu’il soit à l’opposé de mon type d’homme avec son penchant dominant. Je ne me l’explique pas. Mais qu’est-ce qu’il est séduisant. Et même si vous êtes un peu réticente il arrivera à vous faire craquer. Quant à Anastasia, je l’ai aussi beaucoup apprécié. C’est une jeune fille très naïve qui n’a pas encore tout découvert de la vie si vous voyez ce que je veux dire. Elle est plutôt empotée mais cela lui donne un petit côté mignon qui m’a plu.

Mais voilà au risque de paraitre folle je peux vous dire que j’ai adoré ce premier tome.

Petite précision, j’ai pu entendre beaucoup de choses à propos de ce roman, notamment sur son côté pornographique et je suis désolée mais ce roman n’a rien de pornographique. C’est un roman érotique certes mais il est loin d’être pornographique. Tout est dit de manière normale sans utilisation de vocabulaire vulgaire. Rien n’est choquant dans ce roman. Bien entendu il n’est pas à mettre dans les mains de n’importe qui et il faut un certain âge pour le lire.

Un coup de cœur pour moi ! Et je n’ai qu’une hâte, me replonger dans le deuxième tome afin de retrouver tout ce que j’ai pu ressentir.

SeparateurNeutre

Mon appréciation pour ce livre :

coup de coeur

SeparateurNeutre

La petite vidéo qui l’accompagne :

SeparateurNeutre

Les autres tomes:

Couverture Cinquante nuances de Grey, tome 2 : Cinquante nuances plus sombresCouverture Cinquante nuances de Grey, tome 3 : Cinquante nuances plus claires

Publicités
Catégories : contemporain | 8 Commentaires

Navigation des articles

8 réflexions sur “Cinquante nuances de Grey, tome 1 E. L. James

  1. plus je vois d’avis , plus on sent que ce qui s’est dit ces derniers temps est exagéré . merci de cette chronique

    • Merci à toi pour ce message.

      Oui en effet, la presse à énormément exagéré. Aucun vocabulaire vulgaire. Les seuls mots qui peuvent peut être déplaire et qui sont utilisés sont « baise » et « cul » mais à part cela chaque scène est décrite de manière tout à fait normale sans avoir besoin d’utiliser de mots crus ou vulgaires.

  2. Un livre qui va finir dans ma pal et avec ton avis je le veux tout de suite

  3. Il m’intrigue quand même ce roman et il n’est pas exclu que je l’achète en poche si il sort 😛 En fait, d’après les commentaires que j’ai pu lire, les médias doivent être bien prudes si ce qu’ils lisent dans Cinquante nuances de Grey leur fait autant d’effet. D’après certains, on a vu plus osé dans des romans bit lit donc…
    Ce qu’en disent les médias ne m’aurait jamais décidé à l’acheter, par contre une chronique comme la tienne éveille ma curiosité 🙂

  4. Bon alors, à cause de toi, un mineur va lire ce livre mouhahaha 🙂

  5. Pingback: [Web] Chroniques de blogueurs [03] « Cinquante Nuances

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :