jeunesse

Vampire Academy, tome 1 : Soeurs de Sang Richelle Mead

Couverture Vampire Academy, tome 1 : Soeurs de Sang

Les infos livresques :

Titre VF: Vampire Academy, tome 1 : Soeurs de Sang

Titre VO: Vampire Academy, book 1 : Vampire Academy

Auteur: Richelle Mead

Prix: 16.00 euros

Nombre de pages : 314 pages

Editions: Castelmore

SeparateurNeutre

En résumé cela donne :

« Peut-on vraiment garder des secrets au sein de la Vampire Academy ?
La Vampire Academy est en émoi. Dans ce lycée pour les vampires, les rumeurs les plus folles courent sur les raisons de la fugue de Lissa et Rose.
Lissa et Rose ont toujours été inséparables : Rose doit repousser les attaques des Strigoïs, vampires féroces et immortels, à l’encontre de son amie Moroï, une race de vampires mortels qui puisent leur magie de la terre. Qu’a-t-il bien pu leur arriver avant d’être ramenées de force ? »

SeparateurNeutre

Mon avis là-dessus :

Cela faisait un petit moment que ce livre me donnait envie de le lire et c’est grâce à une lecture commune avec letteratura que j’ai enfin pu le lire.

Au début le titre m’intriguait un peu. Je me demandais ce que des vampires pouvaient bien faire dans un école comme nous. Au départ cela me paraissait plutôt bizarre mais après avoir vu divers avis qui étaient tous positifs, je me suis dite qu’il n’y avait aucunes raisons que cela ne me plaise pas.

Dans cette histoire, l’auteur réussi à innover avec un thème tout à fait banal de nos jours. En effet, dans la vampire academy, il existe plusieurs espèces de vampires. Il y a les Moroï, les Strigoï et les Dhampirs. Les Moroï sont des vampires mortels qui se nourrisse de sang humain mais qui ne vont jamais jusqu’à tuer leurs victimes. Les Strigoï sont des vampires immortels qui ne font pas la différence entre le bien et le mal. Les strigoï sont des vampires Moroï qui se ont volontairement donné la mort pour devenir Strigoï ou le sont devenus de force, mordus par des Strigoï. Les Dhampirs sont chargés de la protection des Moroï face aux Strigoï. Rose, notre héroïne est une dhampir, chargée de protéger Lissa, une Moroï de sang royal qui est aussi sa meilleure amie. Leur lien est très fort.

En ce qui concerne les personnages, celui de Rose m’a beaucoup plu. J’ai adoré son côté rebelle et très mature. Et surtout quel sens de la répartie ! j’adore ! J’aime aussi le fait que quand elle commet une erreur elle l’assume entièrement et elle en prend conscience. Elle sait prendre du recul et se remettre en question. Une chose qui m’a marquée aussi est le lien qui existe entre elle et Lissa. Il est tellement profond qu’elle peut ressentir ses émotions et s’immiscer au creux de son esprit. Il y à bien entendu d’autres personnages qui sont également très intéressant et surtout très prometteurs et j’espère pouvoir en découvrir encore plus sur eux.

Ce livre n’est pas un coup de coeur mais c’est un livre qui vaut le détour et je lirai très certainement les autres tomes !

SeparateurNeutre

Mon appréciation pour ce livre :

vaut le détour

SeparateurNeutre

La petite vidéo qui l’accompagne :

SeparateurNeutre

Les autres tomes:

Couverture Vampire Academy, tome 2 : Morsure de glaceCouverture Vampire Academy, tome 3 : Baiser de l'ombreCouverture Vampire Academy, tome 4 : Promesse de sangCouverture Vampire Academy, tome 5 : Lien de l'espritCouverture Vampire Academy, tome 6 : Sacrifice ultime

 

 

Catégories : Fantastique, jeunesse | Poster un commentaire

Journal d’une sorcière Celia Rees

Couverture Journal d'une sorcière

Les infos livresques :

Titre VF: Journal d’une sorcière

Titre VO: Witch child, book 1

Auteur: Celia Rees

Prix: 12.50 euros

Nombre de pages : 256 pages

Editions: graffiti aventure

SeparateurNeutre

En résumé cela donne :

Mars 1659. Suite à l’exécution publique de sa grand-mère, condamnée pour sorcellerie, Mary s’embarque pour le Nouveau Monde – l’Amérique – afin d’échapper au même triste destin. Un interminable voyage commence à bord de l’Annabel, voyage dangereux s’il en est pour la jeune Mary qui doit faire face aux regards méfiants et à l’austérité des colons puritains embarques à ses côtés. Promiscuité, découragement, superstition, mais aussi amitiés et amours naissantes font le quotidien de la jeune fille, livré à son journal. Dans un XVIIe siècle où fièvre religieuse et barbarie se croisent, où tout reste à découvrir, cette adolescente décidée, en recherche permanente de sa propre identité, dépassera ses craintes et les conventions sociales pour aller à la rencontre du monde, de l’autre et de la connaissance…

SeparateurNeutre

Mon avis là-dessus :

C’est en voyant le thème sélectionné pour le “lire en thème” de ce mois-ci que ce livre m’est venu à l’esprit. Je l’avais lu étant plus jeune et c’était l’occasion où jamais de pouvoir le relire.

C’est un livre très intéressant qui n’est pas seulement basé sur l’histoire d’une petite sorcière mais qui développe un thème que l’on voit peu dans la littérature jeunesse. L’installation des colons en Amérique. De plus, la couverture, qui se déplie, est très belle et à un certain charme. Et ajouter à cela une préface nous expliquant que le texte que l’on va lire est tiré d’un véritable journal intime que l’on a retrouvé cousu dans une couverture en patchwork. Avouez que cela donne envie de lire ce livre.

Dans cette histoire, nous suivons Mary qui à du fuir vers l’Amérique après l’exécution de sa grand-mère pour sorcellerie. La voilà donc en fuite vers ce nouveau monde afin d’échapper au même triste sort.

En ce qui concerne les personnages, Mary est une jeune fille que j’ai trouvé très attachante et ce dès les premières lignes.Elle possède le même don que sa grand-mère. Elle peut voir ce que les autres ne peuvent pas et elle est très douée en matière d’herbes. Martha auprès de qui Mary trouve refuge est une guérisseuse et qui surtout est d’une franchise sans limites. Vient ensuite le personnage de Jonas, un apothicaire-herboriste qui va permettre à Mary de trouver un certain réconfort.

Une histoire très agréable à lire. C’est agréable de pouvoir redécouvrir ce livre sous un jour nouveau. 

SeparateurNeutre

Mon appréciation pour ce livre :

vaut le détour

SeparateurNeutre

La petite vidéo qui l’accompagne :

SeparateurNeutre

Les autres tomes:

Couverture Vies de sorcières

Catégories : jeunesse | Un commentaire

Hate List de Jennifer Brown

Titre VF: Hate List
Titre VO: Hate List
Auteur : Jennifer Brown
Genre : Drame, Jeunesse
Maison d’édition : Albin Michel (Wizz)

« C’est moi qui ai eu l’idée de la liste. Je n’ai jamais voulu que quelqu’un meure. Est-ce qu’un jour on me pardonneras ? »

C’est ce que pense Valérie, effondrée après un drame inexplicable survenu au lycée. Son petit ami, Nick, a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste. Cette fameuse liste qu’ils ont écrite pour s’amuser et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants dans l’établissement. Maintenant, ils sont blessés ou morts. Et Nick s’est suicidé, emportant son secret pour toujours. Mais Valérie elle, est toujours là, enfermée dans une bulle de questions sans réponses? Jusqu’au matin, où elle se lève et quitte sa chambre pour retourner au lycée…

Cela fait un bon, même un très bon, moment que ce livre se trouve dans ma Pile A Lire mais bon je n’ai fait que reporter sa lecture. Allez savoir pourquoi ? Ce n’est pas l’envie qui me manquait pourtant. Et c’est là qu’arrive les résultats du vote sur Lectures Partagées. Le gagnant est HATE LIST ! Parfait pour moi, je peux enfin me lancer dans la lecture de ce roman et rien ne me fera reculer

L’histoire débute avec Valérie qui n’ose plus du tout sortir de chez elle et ce depuis des mois. Pour comprendre tout cela il faut remonter quelques mois en arrière. En mai, son petit ami , Nick, à ouvert le feu sur plusieurs professeurs et élèves et s’est donné la mort une fois ce geste de folie accompli. Mais il faut savoir une chose, c’est que toutes les personnes visées ce jour là ne l’ont pas été par hasard. En effet, Nick et Valérie avaient inscrit une liste des personnes qu’ils détestaient le plus et qui leur faisaient mener une vie d’enfer à l’école. D’où le nom HATE LIST. Pour notre héroïne cela n’était rien de plus qu’une simple liste, un exutoire comme un autre mais pour Nick cela prenait un tout autre sens. Et en ce début de roman, c’est la rentrée scolaire… Valérie s’est décidée à retrouver les bancs de l’école et surtout elle s’est décidée à affronter le regard des autres. Valérie arrivera-t-elle à surmonter cela ? 

En ce qui concerne notre héroïne, Valérie, c’est un personnage très touchant. Le fait qu’elle soit la narratrice de ce roman permet au lecteur d’avoir une proximité extrême avec elle. C’est elle qui nous raconte ses souvenirs et tout ce qu’elle peut vivre. Elle évoluera et une jeune femme forte éclora petit à petit.

Le sujet que l’auteur aborde est intéressant et bouleversant. Ce n’est pas un sujet facile à traiter et l’auteur le fait avec beaucoup de maîtrise. C’est un sujet difficile à croire mais qui à malheureusement déjà existé par le passé.

L’écriture du roman est vraiment très appréciable, j’aime le fait que l’on parte de la rentrée et que l’on exploite les souvenirs petit à petit au fur et à mesure que l’on avance dans le récit. Le fait que Valérie soit placée en narratrice renforce l’intensité du roman et permet au lecteur de se sentir proche d’elle et de créer un certain lien. 

J’ai encore énormément de choses à dire à propos de ce roman qui m’a complètement chamboulée mais même une semaine après, je n’arrive toujours pas à faire sortir tout ce que j’ai pu ressentir pendant la lecture. Un énorme coup de coeur vous l’aurez compris ! A lire si ce n’est pas déjà fait !

Catégories : Drame, jeunesse | 2 Commentaires

Le Dernier jardin, tome 1 : Éphémère de Lauren DeStefano

Titre VF: Le Dernier jardin, tome 1 : Éphémère
Titre VO: The Chemical Garden, book 1 : Wither
Genre : Jeunesse, sciences-fiction
Auteur: Lauren DeStefano
Prix: 12.90 euros
Editions: Castelmore
Nombre de pages: 350 pages  


Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ?
Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L’humanité a cru voir son avenir assuré…jusqu’au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l’espèce.
Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l’amour sincère de son mari et la confiance qui s’instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n’a qu’une idée en tête : s’enfuir de cet endroi
t.

C’est grâce à l’offre Bragelonne que je me suis offerte ce livre en e-book. Cela faisait un petit moment qu’il me faisait envie mais étant fidèle à moi-même j’ai toujours trouvé le moyen d’acheter un autre livre que celui là. C’est pourquoi j’ai sauté sur l’occasion et que j’ai enfin pu acquérir ce livre. 

Valentine passant sur mon facebook à vu que j’avais prévu de lire ce livre et m’a gentiment proposé une Lecture Commune. J’ai bien entendu accepté tout de suite ! Premièrement car c’est une personne que j’apprécie énormément et qu’une LC avec elle ne pouvait que bien se passer et deuxièmement car un LC ne pouvait que me rebooster après ma panne livresque.

Me voilà donc partie pour une Lecture Commune avec ce fameux livre qui m’intrigue tant …

Tout d’abord, je dois vous dire que j’ai été subjuguée par la couverture qui est juste sublime ! J’en redemande ! Mais j’ai tellement de choses à dire à propos de ce livre. J’espère ne rien oublier. Ce livre m’a bouleversée et touchée. Moi qui à la base ne suis pas une fan de dystopie, j’avoue que ce livre m’a plus que plu. Il m’a fait énormément réfléchir. La première chose qui m’est venue à l’esprit c’est :  » Si je vivais dans ce monde là je serais déjà morte depuis trois ans « . Pensée égoïste je vous l’accorde. C’est une vision d’un monde qui fait froid dans le dos. Cette vie programmée, la science qui maîtrise tout, la nature n’a plus son mot à dire, …
Dans cette histoire, nous suivons Rhine une jeune fille de seize ans. Un jour, elle est enlevée par une bande et est ensuite vendue à un riche gouverneur de Floride. Le gouverneur Linden. Mais attention qui dit gouverneur ne veux pas forcément dire vieux monsieur à la moustache grisonnante. Non ! Linden est âgé de vingt ans et est sur le point de perdre son premier amour, Rose, qui a atteint l’âge limite de vie pour les femmes c’est à dire l’âge de vingt ans. Linden est donc à la recherche de jeunes épouses pour passer les cinq dernières années qui lui restent de vie et surtout de jeunes épouses qui pourront procréer afin d’assurer la continuité de sa lignée. Il  va donc choisir trois épouses : Jenna, âgée de dix-huit ans, Rhine qui est âgée de seize ans et Cecily, âgée d’à peine quatorze ans. Malgré des apparences de vie de rêve  et de château, Rhine ne veut pas de cette vie et décide de s’enfuir pour retrouver son frère, Rowan, et surtout sa liberté afin de mener une vie normale…

En ce qui concerne les personnages, chaque personnage est parvenu à attirer mon attention et ce de manière totalement différente. Chose qui est très rare. Commençons avec Cecily, la plus jeune des trois épouses. C’est une petite fille que l’on force à devenir femme trop tôt. Elle se retrouve au milieu de ce monde pour lequel elle n’est nullement prête. Elle est plutôt contente de la vie qu’elle mène avec Linden. Elle préfère cette vide de paillettes aux yeux plutôt que l’orphelinat miteux où elle était. Mais ce n’est pas mon personnage fétiche car sous ses airs de petites tête d’ange se cache une chipie au caractère bien trempé. Jenna, l’aînée des trois épouses, est une fille plutôt calme et discrète. Même froide et distante au début. Elle se rapproche doucement de Rhine. Elle en arrive même à se confier à elle… Vient ensuite mon personnage préféré, Rhine, notre héroïne. C’est un personnage qui malgré son jeune âge est très mature et qui surtout à une volonté sans limites. Elle refuse cette vie de paillettes où elle est emprisonnée. Bien qu’elle sache que dehors un monde sinistre l’attend elle préfère sa liberté. Pour ce qui est du côté masculin de l’histoire, Linden m’ a laissé complètement de marbre … Son comportement m’a agacé. Plus on avance dans l’histoire et plus on se rend compte que Linden vit à Bisounoursland. Un monde complètement illusoire que son père à créer pour lui. Linden croit tout ce que son père lui raconte et n’a aucune idée des horreurs que ce dernier à pu faire pouramener les trois filles à son fils. Linden est un personnage assez fade et surtout beaucoup trop naïf à mon goût. Je n’avais qu’une envie, lui crier :  » Mais bon sang ! Il faut que tu ouvres les yeux ! « .

En ce qui concerne le style et l’écriture, j’ai été complètement abasourdie et charmée ! Tous les ingrédients d’un bon roman sont présents (avis purement personnel).

Vous l’aurez compris, un premier tome coup de coeur pour moi. Ce livre vaut vraiment le détour alors ne réfléchissez plus et lancez vous !

Couverture Le Dernier jardin, tome 2 : Fugitive
Catégories : jeunesse, sciences-fiction | Poster un commentaire

Journal d’un vampire, tome 1 : Le réveil de L.J. Smith

Couverture Journal d'un vampire, tome 1 : Le réveil
Titre VF: Journal d’un vampire, tome 1 : Le réveil
Titre VO: The Vampire Diaries, omnibus, book 1 : The awakening & The struggle
Genre : Bit-Lit, jeunesse 
Auteur: L.J. Smith
Prix: 16 euros
Editions: France loisirs
Nombre de pages: 456 pages  


Dès l’arrivée de Stefan Salvatore à Fell’s Church, Elena, la reine du lycée, se jure de la séduire. D’abord distant, le garçon aux allures d’ange rebelle finit par céder à sa passion dévorante et lui révéler son terrible secret. Quelques siècles plus tôt, la femme qu’il aimait l’a transformé en vampire, avant de le trahir avec son frère ennemi, Damon. Des évènements tragiques se succèdent bientôt dans la région. Tout accuse Stefan mais Elena est convaincue de son innocence. Et si Damon, vampire cruel et assoiffé de sang, était derrière tout cela ? L’histoire est-elle amenée à se répéter ? Le récit captivant de deux frères vampires déchirés par l’amour d’une même femme. Un triangle amoureux d’une dangereuse sensualité.


Après avoir fait mon petit tour dans le catalogue Belgique Loisirs, je suis tombée nez à nez avec la saga « journal d’un vampire ». Cette saga ne m’était pas du tout inconnue et j’avoue que l’idée de me lancer une fois dans la lecture m’était déjà venue à l’esprit. Mais j’ai toujours repoussé cette lecture et j’ai plutôt regardé la série. C’est pourquoi je me suis dit c’est le moment où jamais. Je me le suis donc commandé !

Je me lance dans cette lecture en faisant de manière inconsciente un parallèle avec la saga. Qui se trouve être différente en plusieurs points.

J’ai pu lire de nombreux avis positifs et surtout négatifs sur ce livre. Notamment pour la faiblesse du texte. Mais comme d’habitude je n’en fais qu’à ma tête et je me lance à pieds joints dans cette lecture.

Dans cette histoire nous nous retrouvons dans la ville de Dell’s Church. Une petite ville calme et sans histoires. Jusqu’au jour où une vague de meurtres et d’agression s’abat sur la ville. Au même moment arrive Stefan Salvatore. Le nouveau lycéen d’origine italienne est très mystérieux. Elena, notre héroïne, tombe folle amoureuse de notre bel italien. Elle croit du comme fer que Stefan n’est pas à l’origine de ces meurtres. Comment peut-elle en être certaine ? Et bien Stefan lui à fait part d’un terrible secret qu’il cache au plus profond de lui depuis des siècles. Mais cette révélation pourrait bien mettre Elena dans une mauvaise posture … En effet, quelques siècles plus tôt, Katherine, la femme que Stefan aimait de tout son être et qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Elena, l’avait transformé en vampire. Mais elle l’a ensuite trahis et à transformer le frère de Stefan également. Son frère Damon. Depuis la mort de la jeune femme dont Stefan se sent inutilement responsable, les deux frères nourrissent l’un envers l’autre une haine féroce qui les conduit à vouloir se détruire mutuellement et ce jour après jour.Elena est bien loin de se douter qu’elle est bien plus qu’une simple personne pour les deux frères. Elle les obsède complètement. Elle est un objet tant convoité… 

En ce qui concerne les personnages, il y en à pour tous les goûts. Ils ont des attitudes totalement différentes. Il y a les bons et les méchants. Elena est la reine du lycée. C’est une fille gâtée qui à l’habitude d’obtenir tout ce qu’elle veut. Dès qu’elle n’obtient pas quelque chose cela se transforme en crise d’hystérie totale. Ce qui je peux vous le dire m’a énormément énervé ! Par la suite, elle va changer. L’arrivée de Stefan y est pour beaucoup. Elle est détestée par le lycée entier mais étrangement cela ne l’affecte pas plus que cela. J’avoue préféré cette Elena. Stefan et Damon Salvatore, les deux frères, sont vraiment à l’opposé l’un de l’autre. Mais ils ont cependant un point commun. Ils convoitent la même femme….

En ce qui concerne le style, j’avoue que ce n’est pas de la grande littérature et que le style d’écriture est faible. Cependant même si j’ai eu un peu de mal en début de lecture j’ai finalement un peu accroché en fin de milieu et la fin est légèrement améliorée. Ce qui me laisse donc dans un état totalement mitigé. J’ai envie de poursuivre ma lecture pour voir si cela va s’améliorer … Et oui je ne peux pas m’empêcher de positiver.
C’est donc une lecture pas mal mais sans plus. Mais je lirai quand même le deuxième tome afin de pouvoir me faire une opinion plus large. Je n’aime pas me fixer sur un premier tome. 

Couverture Journal d'un vampire, tome 2 : Les ténèbresCouverture Journal d'un vampire, tome 3 : Le retourCouverture Journal d'un vampire, tome 5 : L'ultime crépusculeCouverture Journal d'un vampire, tome 6 : Phantom
Catégories : Bit-lit, jeunesse | Un commentaire

Personal Demons, tome 1 de Lisa Desrochers

Couverture Personal Demons, tome 1
     
Titre VF: Personal Demons, tome 1
Titre VO: Personal Demons
Genre : Jeunesse, Fantastique 
Auteur: Lisa Desrochers
Prix: 15.20 euros
Editions: Castelmore
Nombre de pages: 345 pages   
Attention, âme à prendre !
La vie de Frannie bascule le jour où un petit nouveau débarque au lycée. Elle était résolue à ne laisser aucun garçon l’approcher… mais Luc est sexy à se damner, impossible de lui résister !
Frannie ignore que ce séduisant jeune homme travaille pour le compte des Enfers, au service des Acquisitions des âmes, et qu’il est prêt à tout pour la conquérir.
Mais Gabe, beau comme un ange descendu du Paradis, vient contrarier ses plans machiavéliques et protéger Frannie. Que cache-t-elle de si extraordinaire pour être soudain l’objet de tant d’attention ?

Ce week-end j’ai pu profiter de l’offre des éditions Bragelonne ! 200 Ebooks pour 0.99 euros ! Vous vous en doutez je n’ai pas résister et j’en ai profité pour m’acheter personal demons qui me faisait de l’oeil depuis un petit moment.

Tout d’abord, j’ai totalement craqué sur la couverture qui est juste sublime ! Je trouve qu’elle fait très couverture VO ! Ce qui n’est pas pour me déplaire du tout.


Dans cette histoire nous suivons Frannie, une jeune fille bien décidée à se concentrer sur ses études plutôt que sur les garçons. Sauf que dans son lycée deux petits nouveaux vont faire leur apparition bien décidés à séduire notre héroïne. D’un côté, Gab (Gabriel) et de l’autre Luc (Lucifer). Ces noms vous disent quelque chose ? Et bien cela est tout à fait normal. Les deux clans du bien et du mal cherchent à rallier Frannie à leur cause et leur clan. Pourquoi cela ? Car Frannie détient un pouvoir très convoité par les deux clans. Mais à vous de découvrir le pouvoir de cette dernière ainsi que sa décision.


J’ai énormément apprécie le thème de l’histoire ainsi que son intrigue. Notre héroïne, Frannie, va véritablement être tiraillée entre le bien et le mal. Les choses étant toujours plus compliquées que prévu, voilà que deux beaux garçons débarquent dans son lycée. Ces deux derniers sont envoyés par leur clan respectif afin d’attirer l’attention de Frannie et de la rallier à leur clan. En effet, leur charme et leurs pouvoirs ne font pas tout ! Tant que Frannie ne sera pas marquée par l’un des clamps le champs d’actions de ces derniers se retrouvera fortement limité. Les deux garçons ne pouvant qu’influencer notre héroïne, c’est à elle que revient l’entièreté du choix du clan. Encore une fois, j’ai énormément apprécié cette opposition entre le bien et le mal. Il y à également une grande part de mythologie qui est établie tout au long du roman avec par exemple l’acquisitions des âmes ou toute la hiérarchie dont dépend un clan en enfer. C’est une histoire assez basique et la présence d’un triangle amoureux n’a rien de neuf. Cependant, je n’ai pas pu décrocher une seule seconde de ce roman.

En ce qui concerne les personnages, Frannie fait partie d’une fratrie de 5 soeurs, dont chaque soeur s’appelle Mary. Dès lors, l’aînée a gardé le prénom Mary et on appelle les 4 suivantes par leur second prénom. Sa famille est extrêmement croyante. Mais cela vous le comprendrez en lisant les prénoms des différentes soeurs. Frannie est une pire qu’une girouette en plein vent lorsqu’il s’agit d’amour et d’histoire de coeur. Les petits amis se succèdent les uns après les autres sans qu’elle puisse se fixer sur l’un d’entre eux. Luc quant à lui, est un personnage plein d’ambiguïté comme je les aime ! Il vient de l’enfer et c’est un démon particulièrement apprécié de notre cher Lucifer. Il est envoyé sur terre pour séduire Frannie afin qu’elle soit marquée pour l’enfer.  En ce qui concerne Gab, j’ai eu un peu de mal à le cerner car il n’est pas fortement développé dans ce premier tome. Ce qui est plutôt dommage. 

En ce qui concerne le style de l’auteur, j’ai adoré le fait que le roman nous expose deux points de vue. J’aime pouvoir lire les différentes opinions et ressentis des personnages.

En conclusion un premier tome qui vaut vraiment le détour et que je ne peux que vous conseiller ! A lire !




Couverture Personal Demons, tome 2 : Péché originel
Catégories : Fantastique, jeunesse | Poster un commentaire

Azami : Le coeur en deux de Marc Cantin & Isabel Cantin

Petits informations sur le livre:
Titre VF: Azami : Le coeur en deux
Auteur: Marc Cantin & Isabel Cantin
Genre : Jeunesse
Edition : Nathan
Nombre de pages : 214 pages
Prix : 5.40 euros

Résumé:

De Kaïdo à Paris, un voyage qui va changer la vie d’Azami.
Azami vit depuis toujours avec sa grand-mère un peu sorcière au pied du mont Kaïdo. Et voilà que son père lui propose de l’emmener en vacances à Paris ! Pour la jeune Japonaise, c’est le choc des cultures. Ses habits d’enfant sage forment un drôle de contraste avec les cheveux verts de Myo, l’adolescente qui l’accueille. En plus, Myo se montre détestable avec elle. Son petit ami Joan, en revanche, est bien charmant…


En bref :

Un savoureux mélange de personnages attachants avec une histoire poignante. Une très bonne lecture

Mon avis :

Ce petit livre m’a très vite intriguée. Depuis sa sortie je n’ai pas arrêté de le voir un peu partout sur les blogs. En plus, la couverture est magnifique. Elle est superbe. Et je dois dire que le thème de cette histoire ne peut que me plaire !

Comme vous pouvez vous en doutez, étant donné la taille du livre, l’histoire n’est pas bien longue et est peu développée. Mais cela n’est nullement dérangent. Que du contraire car le principal de l’histoire nous est livré dans ce cous récit.

Dans ce livre, nous suivons Azami, une jeune fille japonaise. Elle est élevée par sa grand-mère depuis qu’elle est toute petite. Les vacances approchant, son père lui propose de l’emmener à Paris avec lui. Azami ne peut qu’accepter mais très vite, elle se rendra compte que la France et le Japon sont deux pays extrêmement différents …

Azami est un personnage très attachant. Myo m’a aussi beaucoup plu. Le fait de pouvoir lire diverses pages de son journal nous permet de mieux la comprendre.

J’ai particulièrement aimé découvrir une partie des coutumes du Japon et de ses habitants. Comme vous le savez j’adore le Japon et tout ce qui y touche d’ailleurs. 

L’auteur est parvenu à me transporter dans ce merveilleux pays ! Même si parfois le nombre de comparaisons entre les deux pays est un peu dérangeant. 

En conclusion une très bonne lecture. Ce livre vise essentiellement un public plus jeune. Un livre qui nous offre une bouffée d’air frai et qui nous fait voyager.

Ma note:


La petite vidéo :
Lecture réalisée dans le cadre des challenges:


Catégories : jeunesse | Poster un commentaire

L’Autre, tome 1 : Le Souffle de la Hyène de Pierre Bottero

Petits informations sur le livre:
Titre VF: L’Autre, tome 1 : Le Souffle de la Hyène
Auteur: Pierre Bottero
Genre : Jeunesse, Fantasy
Edition : Le livre de poche 
Prix : 7.60 euros

Résumé:

Ne me touche pas… La voix, cassée, était à peine humaine et les yeux qui se fixèrent sur Natan ceux d’un fauve. – Ne me touche… surtout pas ! La main de Natan retomba sans force. Il eut le temps de voir un rayon de lune accrocher une larme sur la joue de Shaé. Il s’évanouit.

En bref :

Quel plaisir de pouvoir renouer avec l’un de mes auteurs coup de coeur !

Mon avis :

C’est lors d’une petite promenade que je suis tombée nez à nez avec ce livre. Vous vous en doutez je n’ai pas résisté une seule seconde avant de me l’acheter. Pour ceux qui me suivent, vous n’êtes pas sans savoir que je découvre à peine Bottero dans son côté fantasy. Et ce livre est parfait pour continuer approfondir cette découverte.

Dans cette histoire nous suivons Nathan un jeune garçon très doué. Un soir alors que la ville est plongée sous une immense couche de neige Nathan sort discrètement dehors. Arrivé au coin de la rue, il entend une énorme explosion. Sa maison vient d’exploser sous ses yeux ! Mais comment cela est-il possible ? Nathan enfuit sous les branchages complètement chamboulé ne sait pas quoi faire. Soudain, son téléphone sonne, il entend une voix qu’il connait très bien… La voix de son père …

En ce qui concerne les personnages, Nathan est un garçon hors du commun. C’est un sportif accompli. En effet, il ne lui faut pas plus de quelques semaines pour devenir le meilleure de sa catégorie. Il à un véritable don. Il souffre énormément de l’absence affective de ses parents. Il ne manque de rien. Ses parents lui offre tout ce dont il à besoin mais Nathan aimerait recevoir une chose qui n’est pas matérielle du tout … Il voudrait de l’amour. Shaé est un personnage très énigmatique. Elle cache au fond d’elle même quelque chose qu’elle ne maîtrise pas…

J’ai énormément apprécié le fait que les personnages soit introduits les uns après les autres. 

Pierre Bottero réussi encore une fois le pari de glaner quelques petits évènements plein de suspense, tout au long de l’histoire, qui viennent attiser notre curiosité. Il maîtrise parfaitement histoire et intrigue. Encore une fois, il maîtrise avec beaucoup de subtilité tous les ingrédients pour réussir un roman jeunesse parfait.

Au niveau du style et de l’écriture, c’est une écriture plutôt simple mais très agréable à lire. Pas une minute ne se passe sans que l’envie d’en savoir plus augmente. 

En conclusion, un agréable moment de lecture. Un livre que je vous conseille car il vaut vraiment le détour. Alors, n’hésitez plus !

Ma note:


La petite vidéo :


Les autres tomes:

Couverture L'Autre, tome 2 : Le Maître des TempêtesCouverture L'Autre, tome 3 : La Huitième porte
Lecture réalisée dans le cadre des challenges:



 

Catégories : Fantasy, jeunesse | Poster un commentaire

A comme Association, tome 3 : L’Etoffe fragile du monde de Erik L’Homme


Petites informations sur le livre:

Tire VF: A comme Association, tome 3 : L’Etoffe fragile du monde

Auteur: Erik L’Homme
Prix: 9.46 euros
Genre: Fantastique, Jeunesse
Edition: Gallimard/Rageot (jeunesse)
Nombre de pages: 198 pages

Résumé:

Persuadé qu’Ombe est en danger, Jasper part à sa recherche avec son   compagnon Erglug, un troll à l’humour décapant. Catapultés au Moyen 
Âge par un sort du mage Siyah, les deux amis devront conjuguer leurs 
talents pour sortir de cette mauvaise farce !

En bref:

Un tome 3 tout en surprise


Mon avis:

Et me voilà enfin avec le tome trois de A comme association. Je dois dire que cela faisait un petit moment que l’association me manquait. Surtout nos deux héros.

Dans cette histoire, nous suivons notre héros Jasper qui comme dit plus haut m’avait énormément manqué. J’aime beaucoup son humour et sa vision des choses. Dans ce tome, il s’embarque dans une drôle d’histoire avec un troll dans le seul but de retrouver Ombe qui selon lui est en danger.

En ce qui concerne les personnages, Jasper reste fidèle à lui même. Son humour est toujours aussi présent ce qui m’a valu de sourire de nombreuses fois lors de ma lecture. Il à toujours le don pour analyser complètement de travers les situations dans lesquelles il se fourre. Mais qu’est-ce que j’adore ça. Un autre personnage qui est plutôt agréable à suivre dans ce tome est celui du Troll. Erglug de son prénom à le don de prononcer des phrases d’un troll philosophe dont le nom reste jus’à aujourd’hui totalement imprononçable.

En ce qui concerne le style et l’histoire, on ne tarde pas du tout à entrer complètement dans l’histoire notamment de part la taille du livre. L’histoire est plutôt rapide ce qui nous permet de ne pas voir le temps passer et surtout de ne laisser aucune place à l’ennui. J’aime l’univers imaginé par les auteurs à chaque fois je me laisse totalement emporter. C’est magique ! Il y à également toujours ces références qui me donnent le sourire. La plume d’Erik L’Homme reste toujours aussi fluide et agréable à lire. C’est ce qui donne un plus encore à ce livre.

En conclusion, une lecture très agréable que je ne peux que vous conseiller. Si vous n’avez pas encore commencer cette série n’hésitez pas une seule seconde et foncez.

Ma note:


La couverture:










La chanson écoutée pendant la lecture et qui me fait penser à ce livre:


La citation qui donne envie:

C’est très souvent, hélas, la vérité qui nous éloigne des autres. Parce qu’ils ne veulent pas, ou ne sont pas prêts à l’entendre. Du coup, on hésite à la leur dire ! Et puis on s’enferme sur soi et, en repoussant les gens, on devient l’artisant de sa propre solitude.


Lecture réalisée dans le cadre des challenges:

 

Catégories : Fantastique, jeunesse | Poster un commentaire

On s’est juste embrassés de Isabelle Pandazopoulos


Titre VF :On s’est juste embrassés 
Auteur: Isabelle Pandazopoulos
Genre: jeunesse
Edition: Gallimard Scripto
Nombre de pages: 158 pages

Résumé  
 » -J’ai pas couché avec Walid, je l’ai juste embrassé… Une fois, une seule fois ! C’est ça, la vérité ! Plus je criais, plus elle souriait. -Mais on s’en fout de la vérité, ça compte pas la vérité… Tu comprends pas ça ? Je l’ai regardée un long moment et puis j’ai murmuré : -Non, je comprends pas… Je n’avais plus envie de crier, même plus envie de pleurer, je me sentais juste d’une tristesse à mourir.  » Un roman bouleversant. Un auteur à découvrir. Un concentré d’émotion à savourer d’une traite.

Mon avis 
Me revoilà de nouveau avec un livre de la collection scripto ! Quand je vous dis que j’aime cette collection. Les livres de cette collection ont l’art de me toucher et en commençant ma lecture, j’avais dans l’espoir que celui-ci ne fasse pas exception à la règle. Je peux déjà vous dire qu’il à dépassé toutes mes espérances !

Ce livre raconte l’histoire d’Aïcha, 15 ans. Elle vit dans la banlieue parisienne, mais pour la plupart, elle n’est pas considérée comme étant française à cause de ses origines. Depuis toute petite, elle est amoureuse de Walid, le grand frère de sa meilleure amie Sabrina. Aïcha ne sait plus que faire lorsqu’on l’ accusé d’avoir couché avec Walid. Elle a beau démentir, personne ne veut la croire. C’est là que tout commence …

J‘ai été  plus que touchée par cette histoire j’en suis même ressortie complètement bouleversée … Je ne m’attendais pas à tant de dureté dans l’histoire et les propos mais une fois la lecture commencée je ne pouvais pas m’arrêter! Ce roman est bouleversant et triste, il se doit d’être lu car il nous en apprend beaucoup sur la notion de courage, de vie et d’espoir.

Au niveau des personnages, Aïcha est un personnage qui ne peut pas  être oublié. Et ce par son courage et par la vie qu’elle doit affronter. 
On s’attache très vite à elle et on ne peut faire autrement que la comprendre dans l’épreuve qu’elle traverse. 
Il y a également Korto qui est très attendrissant au travers de ses paroles douces et vraies. Son côté à la fois tendre et valeureux m’a complètement charmé. 
La maman d’Aïcha est aussi un personnage ayant sa place dans l’histoire. Elle a un lourd passé. On est d’accord ou pas avec ses réactions, mais elle reste une maman. 
Il reste Sabrina, la meilleure amie qu’on ne comprend pas toujours même souvent …

Au niveau des thèmes abordés, ce roman parle de la sexualité, du fait d’être une fille et de coucher avec un garçon, ce qui pour certains s’associe au fait d’être un« pute », alors que pour les garçons, on n’en parle jamais de cette façon. 
Il y a heureusement les deux côtés de la sexualité, le bon et le mauvais mais ça vous le découvrirez vous même …
L’autre thème abordé ici, est le thèmedes différences sociales. Dans cette histoire, Aïcha vit dans un appartement de classe moyenne mais où à l’école, la majorité des élèves se situent dans le groupe des racailles. 
Le contraste est étrange, inhabituel et déroutant, mais nous donne une réalité que tout le monde ne connaît pas.
Vient ensuite le thème de la famille. Il y a celle où règne l’honneur mais aussi les actes un peu plus cachés comme les secrets et la violence. 
C’est un sujet encore tabou aujourd’hui et qui malheureusement existe dans quelques familles… 
Ce tabou est dévoilé dans « On s’est juste embrassés ». L’auteur n’écrit pas d’une façon à nous dégoûter, mais plutôt de façon à nous empêcher d’être d’accord avec cette réalité. Et elle le fait avec beaucoup de subtilité !

En ce qui concerne l’écriture elle n’est peut être pas frappante mais elle est très agréable à lire. Aïcha est la narratrice de notre histoire, c’est donc au travers d’elle que nous vivons les descriptions de lieux et de personnages. Ces descriptions sont comme des gifles… 
Vous ne pourrez que ressentir cela en lisant ce livre car ce sont les mots d’une adolescente qui n’a pas la vie facile et cela rend la lecture d’autant plus réaliste. L’écriture est fluide.

En conclusion, ce livre est un petit bijou ! Je vous conseille vraiment de le lire vous ne le regretterez pas ! 
J’en suis ressortie complètement bouleversée et l’histoire m’a suivie malgré que le livre soit fermé …
Vous ressortirez transformés de cette lecture.
Un coup de coeur pour moi !

Ma note  
9.5/10
Catégories : Gallimard, jeunesse | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :