Shôjo

Vampire Knight, tome 02 Matsuri Hino

Couverture Vampire Knight, tome 02

Les informations livresques:

Tire VF: Vampire Knight, tome 02
Auteur: Matsuri Hino
Prix: 5.45 euros
Genre:  Manga, Shôjo
Edition: Panini
Nombre de pages: 192 pages

En résumé cela donne :

Zero a de plus en plus de mal à contrôler ses instincts de vampire, et pour ne rien arranger, la tension entre Kaname et lui ne fait que monter. Pourtant le jeune homme est parfaitement conscient qu’il doit se maîtriser car s’il provoque Kaname, la Night Class se vengera. Yûki tente désespérément de l’aider, mais l’arrivée sur le campus de Tôga Yagari, chasseur de vampires et ancien mentor de Zero risque de faire basculer cet équilibre déjà trop fragile !

Mon avis là-dessus:

Cela faisait un petit temps que je n’avais plus du tout lu de mangas et c’est lors d’une petite promenade que je suis tombée nez à nez sur celui-là. Vous vous en doutez j’ai totalement craqué et je l’ai pris ! En plus, cela faisait un petit moment que j’avais l’oeil sur ce manga qui de plus est écrit par une française. J’étais donc curieuse de voir de quoi elle était capable.

Dans cette histoire, les vampires et les humains se côtoient dans la même école même s’ils ne sont jamais ensemble. Il existe la day class composée des humains et la night class composée des vampires. Les humains vont en cours le jour et les vampires à la tombée de la nuit. Ce n’est pas une histoire de vampires comme tant d’autres, c’est une histoire de vampires hors du communs. Cette histoire est baignée de secrets et de souvenirs qu’ils nous faudra découvrir…

Les personnages sont tous très charismatique. Yuki Cross est la fille adoptive du directeur de l’Académie Cross. Le directeur Kaien Cross. Elle a été sauvée par Kaname Kuran alors qu’elle était encore toute petite et qu’elle était attaquée par un vampire. Elle n’a d’ailleurs gardé aucuns souvenirs de son enfance avant cet évènement. Depuis ce jour, elle admire et respecte Kaname très profondément. C’est une jeune fille qui est toujours de bonne humeur et extrêmement soucieuse du bien-être des autres. Elle est également chargée de discipline avec Zero Kiryuu. Son rôle est de surveiller et de garder l’ordre dans l’établissement et veiller à ce que le secret de la Night Class ne soit pas révélé aux élèves de la Day Class. Comme son père adoptif, elle pense qu’un jour les humains et les vampires pourront cohabiter ensemble et sans guerre. Zero Kiryuu est lui aussi le fils adoptif du directeur. Il n’est pas très sociable et pas très apprécié les filles de la Day class. Il est également chargé de discipline et par conséquent, son rôle est de faire appliquer le règlement. Il semble ne pouvoir être lui-même qu’avec Yuuki.  Il veut la protéger par n’importe quel moyen et plus particulièrement de Kaname. Il n’aime pas du tout les manières de se dernier à l’égard de Yuuki. Ses parents ont été tués par un vampire lorsqu’il avait 11 ans, et depuis, il éprouve à leur égard une haine sans limites. Il est décidé à se débarrasser d’eux de la meilleure manière possible. Mais tout ne se passe pas toujours comme on le veut … Kaname Kuran est un vampire de sang pur. C’est lui qui a sauvé Yuuki alors qu’elle n’avait que 5 ans. Kaname est le président de la Night Class il est à la fois craint et respecté par ses étudiants. Alors qu’il se montre froid et autoritaire envers ses camarades,Kaname s’inquiète constamment pour Yuuki. En revanche, il n’apprécie guère Zero, qu’il aurait volontiers tué si sa mort ne risquait pas d’affecter profondément Yuuki… Le directeur Kaien Cross c‘est le directeur de l’Académie Cross. Il a adopté Yuuki et l’a élevée comme sa fille lorsque Kaname la lui a confiée après l’avoir trouvée dans la neige. Malgré ses airs insouciants et son goût prononcé pour la plaisanterie, il sait prêter une oreille attentive à tous et a l’esprit très ouvert. Il aimerait bien que les vampires et les humains puissent cohabiter en paix. Personnage très secret, il ne parle jamais de lui et son passé demeure très mystérieux. Sayori Wakaba surnommée Yori par ses camarades, elle est la meilleure amie de Yuuki dont elle partage la chambre à l’Académie. Contrairement aux autres filles de la classe de jour, elle a très peur de Kaname et ne s’approche jamais de lui. Il y à également d’autres élèves dans la Night Class Aidou Hanabusa C’est le cousin de Kain. Il voue une véritable vénération à Kaname, dont il est l’un des bras droits, et serait prêt à n’importe quoi pour lui. Il est d’une nature plutôt espiègle, mais peut aussi se révéler froid et sans pitié lorsqu’on s’en prend à son leader. Il a le pouvoir de manipuler la glace. Kain Akatsuki c’est le cousin d’Aidou, avec lequel il traine tout le temps. Il apparait comme quelqu’un de très flegmatique, voire nonchalant, qui prend la vie comme elle vient. Il n’est pas particulièrement bavard, mais les autres vampires peuvent compter sur lui en cas de problèmes. C’est l’un des plus loyaux partisans de Kaname. Il a le pouvoir de maitriser le feu.

On commence à en apprendre un peu plus sur l’histoire et sur les personnages.

J’ai vraiment apprécié l’histoire. Dès les premières bulles, j’ai craqué ! Je me suis laissée emporter dans cette histoire fabuleuse. Telle une tempête elle m’a secouée. L’histoire nous tient en haleine.

Le trait de l’auteur, son dessin est très pur et ses personnages sont tous plus beaux les uns que les autres.

En conclusion un deuxième tome très réussi pour ma part et je suis toujours aussi FAN ! Vivement la lecture du troisième tome !

Mon appréciation pour ce livre :

La petite vidéo qui l’accompagne:

Les autres tomes:

Couverture Vampire Knight, tome 03 Editions Panini 2007Couverture Vampire Knight, tome 04Couverture Vampire Knight, tome 05Couverture Vampire Knight, tome 06Couverture Vampire Knight, tome 07Couverture Vampire Knight, tome 08Couverture Vampire Knight, tome 09Couverture Vampire Knight, tome 10Couverture Vampire Knight, tome 11Couverture Vampire Knight, tome 12Couverture Vampire Knight, tome 13Couverture Vampire Knight, tome 14Couverture Vampire Knight, tome 15

Dans le cadre du challenge:

Publicités
Catégories : Manga, Shôjo | Poster un commentaire

Fruits Basket, tome 03 de Natsuki Takaya

Couverture Fruits Basket, tome 03

Tire VF: Fruits Basket, tome 03
Titre VO: Furutsu Basuketto, book 3 
Auteur: Natsuki Takaya
Prix: 6 euros
Genre: Manga, Shôjo 
Edition: Delcourt 
Nombre de pages: 205 pages



Tohru, mignonne et courageuse lycéenne, vivait sous une tente dans les bois. Recueillie pour ses talents en matière de travaux ménagers par la famille de Yuki Sôma, un de ses camarades de classe, Tohru vit maintenant entourée de garçons dans une grande maison. Mais ce qu’elle ignore, c’est que la famille Sôma est victime d’une malédiction secrète. Certains de ses membres se transforment, dans des circonstances particulières, en un des douzes animaux du zodiaque chinois ! Avec d’aussi étranges personnages, la nouvelle vie de Tohru va lui réserver de nombreuses surprises.



Cette lecture à été organisée dans le cadre du challenge  » l’abécédaire du mangaphile ». Comme dit plus haut, j’ai eu l’occasion de regarder tous les épisodes de l’anime et j’avais énormément apprécié. C’est donc sans craintes que je me lance dans ce premier tome.
L’histoire commence avec Tohru, une jeune lycéenne de seize ans. Elle est orpheline et vit désormais sous une tente au milieu d’un grand terrain. Un matin, elle découvre une superbe demeure alors qu’elle se rend au lycée. Elle est attirée par de petites figurines posées sur le bord de la maison. C’est là qu’elle va rencontrer Shiguré. Quelques minutes plus tard, elle tombe nez à nez avec Yuki, un de ses camarades de classe qui lui aussi vit dans cette maison. Pas un heureux hasard, les membres de la famille Soma vont comprendre la situation dans laquelle Tohru vit et ils l’invitent à vivre chez eux. En échange de cela, elle fera les tâches ménagères et elle ne payera aucun loyer. Toute la famille est composée de garçons tout à fait normaux. Enfin normaux c’est ce que l’on croit jusqu’à l’arrivée de Kyo, un autre membre de la famille Soma. Alors que ce dernier était en pleine dispute avec Yuki, Tohru va tenter de les séparer mais dans cette mésaventure elle va prendre Kyo dans ses bras et ce dernier va se transformer en chat ! En effet,la famille Sôma est maudite, 13 de ses membres se transforment en animal du zodiaque lorsqu’une personne du sexe opposé les enlace. Dans ce troisième tome nous découvrons encore plus de membres de la famille Soma

En ce qui concerne les personnages, comme dis plus haut nous en rencontrons de nouveaux dans ce troisième tome. Notamment Haru Soma est un jeune garcon du meme age que Momiji. Il a la particularite d’avoir une double personnalite, lorsque tout est normal il est calme et gentil mais si on le provoque trop il devient le black Haru. C’est à dire, qu’il devient provocateur, casse-cou et cherche la bagarre au premier venu mais surtout a Kyo. Par contre il voue une admiration sans borne a Yuki. Il est maudit par le signe de la vache. Vient ensuite Kagura Soma Elle est maudite par le signe du sanglier. Tres dynamique, c’est une jeune fille douce mais qui peut vite devenir incontrolable lorsqu’ elle s’ enerve. Tres attachee a Kyo, elle lui fit promettre lorsqu’ il etait enfant de l’ epouser.j’ai adoré le personnage de Tohru. Elle est toute mignonne. Elle peut paraître simple de prime abord mais je suis certaine que quelque chose se cache là derrière. Shigure Soma a 27 ans, il est romancier et malgre son air serieux par moment c’ est un veritable clown qui ne rate jamais une occasion de rire surtout au depend de son impressario…Il est maudit par le signe du chien. Shiguré est un personnage qui me fait beaucoup sourire tout au long de l’histoire. Il est le plus âgé du clan. Il est toujours de bonne humeur mais il à pourtant un côté mystérieux qui m’intrigue. Yuki Soma surnomme le prince est la coqueluche de son lycée, il a meme un fan club. Il est maudit par le signe du rat et comme rat et chat ne font jamais bon ménage, il ne s’entend pas du tout avec Kyo qu’il envie…Par contre il est tres proche de Toru… Yuki me fait craquer surtout ses yeux violets. Il est d’une nature calme et passive. Je dois avouer que cela m’intrigue énormément aussi. On dirait qu’il cache une blessure. Kyo Soma est le cousin de Yuki.Il est maudit par le signe du chat…Il ne peut d’ ailleurs pas supporter Yuki contre qui il passe son temps a combattre..C’ est un garcon maladroit qui a du mal a exprimer ses sentiments mais grace a Toru il va peu a peu sortir de sa carapace. Kyo est un personnage nerveux. Sous ses airs de garçons bagarreurs au penchant impulsif se cache un garçon doux et blessé au plus profond de lui même. Hatori Soma est le medecin traitant de cette famille. Il est maudit par le signe de l’hippocampe. Dans le passe, il tomba fou amoureux de son assistante Kana Soma. Celle-ci partageait ses sentiments et elle ne tarda pas a découvrir son secret. Hatori voulant se marier avec elle, fit part de sa décision a Akito. Ce dernier entra dans une rage folle et blessa Hatori qui perdit l’ usage de son oeil gauche. Kana se sentant responsable tomba dans une depression terrible et Hatori par amour pour sa bien aimee, qu’ il souhaitait retrouver telle qu’ il l’ avait connue, effaça de la memoire de Kana leur histoire d’ amour. Depuis Hatori semble s’être referme sur lui-même et vivre avec les souvenirs du passé. Momiji Soma, âgé de 15 ans est un jeune garcon debordant d’ energie et adorant n’ en faire qu’ a sa tete..Des sa premiere rencontre avec Toru il va se mettre a l’ adorer. Il est maudit par le signe du lapin.

J’ai énormément apprécié le fait que de nombreux personnages nous soient présenté dans ce premier tome sans pour autant que l’on en apprenne énormément sur eux. Cela nous donne tout de suite envie d’en savoir plus sur eux et d’avancer dans l’histoire.

En ce qui concerne le style, l’humour est au rendez-vous. Il ne se passe une seule minute sans que je ne me retrouve avec le sourire aux lèvres.

J’ai trouvé les dessins très jolis même s’ils ne sont pas les mieux travaillés, je trouve qu’ils ont leur charme.

En conclusion, un troisième tome qui m’a une fois de plus convaincue. Je ne peux que vous le conseiller !







Couverture Fruits Basket, tome 04Couverture Fruits Basket, tome 05Couverture Fruits Basket, tome 06Couverture Fruits Basket, tome 07Couverture Fruits Basket, tome 08Couverture Fruits Basket, tome 09Couverture Fruits Basket, tome 10Couverture Fruits Basket, tome 11Couverture Fruits Basket, tome 12Couverture Fruits Basket, tome 13Couverture Fruits Basket, tome 14Couverture Fruits Basket, tome 15Couverture Fruits Basket, tome 16Couverture Fruits Basket, tome 17Couverture Fruits Basket, tome 18Couverture Fruits Basket, tome 19Couverture Fruits Basket, tome 20Couverture Fruits Basket, tome 21Couverture Fruits Basket, tome 22Couverture Fruits Basket, tome 23



Catégories : Manga, Shôjo | Poster un commentaire

Fruits Basket, tome 02 de Natsuki Takaya

Couverture Fruits Basket, tome 02


Tire VF: Fruits Basket, tome 02
Titre VO: Furutsu Basuketto, book 2 
Auteur: Natsuki Takaya
Prix: 6 euros
Genre: Manga, Shôjo 
Edition: Delcourt 
Nombre de pages: 205 pages



Tohru, mignonne et courageuse lycéenne, vivait sous une tente dans les bois. Recueillie pour ses talents en matière de travaux ménagers par la famille de Yuki Sôma, un de ses camarades de classe, Tohru vit maintenant entourée de garçons dans une grande maison. Mais ce qu’elle ignore, c’est que la famille Sôma est victime d’une malédiction secrète. Certains de ses membres se transforment, dans des circonstances particulières, en un des douzes animaux du zodiaque chinois ! Avec d’aussi étranges personnages, la nouvelle vie de Tohru va lui réserver de nombreuses surprises.



Cette lecture à été organisée dans le cadre du challenge  » l’abécédaire du mangaphile ». Comme dit plus haut, j’ai eu l’occasion de regarder tous les épisodes de l’anime et j’avais énormément apprécié. C’est donc sans craintes que je me lance dans ce premier tome.

L’histoire commence avec Tohru, une jeune lycéenne de seize ans. Elle est orpheline et vit désormais sous une tente au milieu d’un grand terrain. Un matin, elle découvre une superbe demeure alors qu’elle se rend au lycée. Elle est attirée par de petites figurines posées sur le bord de la maison. C’est là qu’elle va rencontrer Shiguré. Quelques minutes plus tard, elle tombe nez à nez avec Yuki, un de ses camarades de classe qui lui aussi vit dans cette maison. Pas un heureux hasard, les membres de la famille Soma vont comprendre la situation dans laquelle Tohru vit et ils l’invitent à vivre chez eux. En échange de cela, elle fera les tâches ménagères et elle ne payera aucun loyer. Toute la famille est composée de garçons tout à fait normaux. Enfin normaux c’est ce que l’on croit jusqu’à l’arrivée de Kyo, un autre membre de la famille Soma. Alors que ce dernier était en pleine dispute avec Yuki, Tohru va tenter de les séparer mais dans cette mésaventure elle va prendre Kyo dans ses bras et ce dernier va se transformer en chat ! En effet,la famille Sôma est maudite, 13 de ses membres se transforment en animal du zodiaque lorsqu’une personne du sexe opposé les enlace.

En ce qui concerne les personnages, j’ai adoré le personnage de Tohru. Elle est toute mignonne. Elle peut paraître simple de prime abord mais je suis certaine que quelque chose se cache là derrière. Shigure Soma a 27 ans, il est romancier et malgre son air serieux par moment c’ est un veritable clown qui ne rate jamais une occasion de rire surtout au depend de son impressario…Il est maudit par le signe du chien. Shiguré est un personnage qui me fait beaucoup sourire tout au long de l’histoire. Il est le plus âgé du clan. Il est toujours de bonne humeur mais il à pourtant un côté mystérieux qui m’intrigue. Yuki Soma surnomme le prince est la coqueluche de son lycée, il a meme un fan club. Il est maudit par le signe du rat et comme rat et chat ne font jamais bon ménage, il ne s’entend pas du tout avec Kyo qu’il envie…Par contre il est tres proche de Toru… Yuki me fait craquer surtout ses yeux violets. Il est d’une nature calme et passive. Je dois avouer que cela m’intrigue énormément aussi. On dirait qu’il cache une blessure. Kyo Soma est le cousin de Yuki.Il est maudit par le signe du chat…Il ne peut d’ ailleurs pas supporter Yuki contre qui il passe son temps a combattre..C’ est un garcon maladroit qui a du mal a exprimer ses sentiments mais grace a Toru il va peu a peu sortir de sa carapace. Kyo est un personnage nerveux. Sous ses airs de garçons bagarreurs au penchant impulsif se cache un garçon doux et blessé au plus profond de lui même. Hatori Soma est le medecin traitant de cette famille. Il est maudit par le signe de l’hippocampe. Dans le passe, il tomba fou amoureux de son assistante Kana Soma. Celle-ci partageait ses sentiments et elle ne tarda pas a découvrir son secret. Hatori voulant se marier avec elle, fit part de sa décision a Akito. Ce dernier entra dans une rage folle et blessa Hatori qui perdit l’ usage de son oeil gauche. Kana se sentant responsable tomba dans une depression terrible et Hatori par amour pour sa bien aimee, qu’ il souhaitait retrouver telle qu’ il l’ avait connue, effaça de la memoire de Kana leur histoire d’ amour. Depuis Hatori semble s’être referme sur lui-même et vivre avec les souvenirs du passé. Momiji Soma, age de 15 ans est un jeune garcon debordant d’ energie et adorant n’ en faire qu’ a sa tete..Des sa premiere rencontre avec Toru il va se mettre a l’ adorer. Il est maudit par le signe du lapin. Enorme coup de coeur pour ce personnage qui m’a fait complètement craquer !


J’ai énormément apprécié le fait que de nombreux personnages nous soient présenté dans ce premier tome sans pour autant que l’on en apprenne énormément sur eux. Cela nous donne tout de suite envie d’en savoir plus sur eux et d’avancer dans l’histoire.

En ce qui concerne le style, l’humour est au rendez-vous. Il ne se passe une seule minute sans que je ne me retrouve avec le sourire aux lèvres.

J’ai trouvé les dessins très jolis même s’ils ne sont pas les mieux travaillés, je trouve qu’ils ont leur charme.

En conclusion, un deuxième tome qui m’a une fois de plus convaincue. Je ne peux que vous le conseiller ! 













Couverture Fruits Basket, tome 03Couverture Fruits Basket, tome 04Couverture Fruits Basket, tome 05Couverture Fruits Basket, tome 06Couverture Fruits Basket, tome 07Couverture Fruits Basket, tome 08Couverture Fruits Basket, tome 09Couverture Fruits Basket, tome 10Couverture Fruits Basket, tome 11Couverture Fruits Basket, tome 12Couverture Fruits Basket, tome 13Couverture Fruits Basket, tome 14Couverture Fruits Basket, tome 15Couverture Fruits Basket, tome 16Couverture Fruits Basket, tome 17Couverture Fruits Basket, tome 18Couverture Fruits Basket, tome 19Couverture Fruits Basket, tome 20Couverture Fruits Basket, tome 21Couverture Fruits Basket, tome 22Couverture Fruits Basket, tome 23

Catégories : Manga, Shôjo | Poster un commentaire

Pink Diary, tome 5 et 6 de Jenny

Couverture Pink Diary, tome 5Couverture Pink Diary, tome 6
    
Tire VF: Pink Diary, tome 5 et 6
Auteur: Jenny
Prix: 5.45 euros

Genre:  MangaShôjo 

Edition: Delcourt

Nombre de pages: 181 pages  et 180 pages





Kiyoko vit dans l’angoisse de la réponse de Sei, qui reste muet devant sa proposition. Tommy, de son côté, est toujours tourmenté par Akemi. Quant à Kenji, il s’inquiète pour Sachiko qui ne semble absolument pas consciente du danger auquel elle expose son corps. Face à son entêtement à vouloir être parfaite, il semblerait que personne ne puisse l’aider, à part peut-être, celui qui a brisé son cœur…

Tout s’arrange pour Kiyoko ; elle découvre une amie en la personne de Sophia, et vit enfin son histoire d’amour avec Sei. Du côté de Kenji, la situation est moins idyllique. Il doit affronter l’indifférence de Sachiko qui s’enferme dans la maladie. Le jeune garçon est apparemment le seul à s’en rendre compte. Il décide alors d’ouvrir les yeux à Tommy et Kiyoko et leur révèle l’anorexie de leur amie…

Cela faisait un petit temps que je n’avais plus du tout lu de mangas et c’est lors d’une petite promenade que je suis tombée nez à nez sur celui-là. Vous vous en doutez j’ai totalement craqué et je l’ai pris ! En plus, cela faisait un petit moment que j’avais l’oeil sur ce manga qui de plus est écrit par une française. J’étais donc curieuse de voir de quoi elle était capable.

Dans cette histoire, nous suivons Kiyoko, une jeune adolescente de seize ans. Alors qu’elle passait un dimanche tranquille, Kiyoko va revoir un de ces amis, le beau Tommy. Cela fait quatre ans qu’ils ne se sont plus vu. Pourquoi cela ? Selon Kiyoko, Tommy lui aurait fait du mal et depuis ce jour elle ne l’a plus du tout revu. Mais Kiyoko n’est pas au bout de ses surprises, lors de cette rencontre elle apprend que le beau Tommy va venir étudier dans le même lycée qu’elle et que par conséquent il va habiter à deux pas de chez elle. Tommy qui apparemment aime mettre Kiyoko à rude épreuve va lui présenter sa petite amie qui ne semble pas être totalement inconnue par Kiyoko et son frère …

Sei est énormément présent dans ce tome et j’aime ça ! Sei est un jeune photographe de 21 ans, il sauve Kenji et Kiyoko des sbires d’Akemi. Calme, il est très ami avec la belle Sofia. Il manque de confiance en lui, car il n’est jamais sorti avec une fille. Véritable surdoué, il consacra sa jeunesse à ses études, puisqu’il passa le bac à 14 ans. Il y a toujours cette petite peste de Hanajima. Elle m’horripile plus que tout ! Kiyoko âgée de 16 ans, elle est la sœur jumelle de Kenji Tominari. Ancienne amie de Tommy Hiromoto, il y a 4 ans, elle était profondément amoureuse de lui et lui a fait une déclaration maladroite, que Tommy n’a absolument pas comprise. Kiyoko l’a ensuite vu se faire embrasser par la Petite fille de la plage, et s’est sentie trahie. Notre héroïne, est le personnage dont je me suis sentie le plus proche. C’est une jeune fille blessée qui porte un lourd secret. Elle à été trahie par le passé et malgré cela elle à trouvé la force de se relever en parvenant à couper les ponts avec Tommy. Mais le passé ne finit-il pas par tous nous rattraper un jour ? Elle à un caractère bien trempé et elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle à une force de caractère inimaginable et un côté à fleur de peau qui m’ont énormément touché. C’est certainement ce dernier point qui à fait que je me suis sentie si proche d’elle. Tout cela fait d’elle un personnage très agréable à suivre. J’aime également son côté impulsif et exagéré. Il est vrai qu’elle réagit de manière excessive lors de certaines situations. Mais cela fait son charme je trouve. Tommy quant à lui est un personnage qui m’intrigue énormément. J’ai eu parfois du mal à le cerner et à savoir où il voulait en venir. Parfois j’avais envie de m’énerver contre lui vu sa façon d’agir envers sa petite amie et parfois je le comprenais totalement. Tout cela fait de lui un personnage totalement énigmatique à mes yeux et je ne demande qu’à le découvrir. Kenji, le frère jumeau de Kiyoko, est extrêmement proche d’elle. Il s’inquiète pour elle et il ne sait malheureusement pas toujours la manière dont il doit s’y prendre avec sa soeur. Il sait qu’elle souffre en silence et cela le blesse tout autant. Kenji est en 2ème année A de lycée, comme elle, au lycée de Sachiko Matsushida, Tommy Hiromoto et des autres. Il est amoureux de Sachiko depuis à peu près la fin du 2ème tome, et est le premier à avoir découvert sa maladie. Sans doute le personnage le plus amical et sensible de cette histoire. Je l’ai parfois trouvé trop effacé mais cela est dû à la situation. Sachiko, la petite amie de Tommy, est une jeune fille vraiment très voir trop sensible. Cela peut avoir un côté exaspérant et cependant elle m’a émue. Sachiko n’est autre que la petite fille de la plage. Rencontrée il y a 4 ans par Kenji, Tommy et Kiyoko (involontairement de sa part), elle est tombée amoureuse de Tommy et l’a embrassée ce jour-là. Petite amie de Tommy, elle a ainsi été la cible d’Akemi Hanajima, qui perça ses secrets à jour et menaça de les révéler, d’où le fait que Tommy rompe avec Sachiko. La mère de Sachiko est atteinte de maladie psychologique, à cause de son amour déçu, d’avoir été rejeté par son mari, un chef d’entreprise très riche, le père de Sachiko, née d’une union illégitime. Yuki Furisawa est très présent aussi et on en apprend plus sur lui !  Si au départ il apparaît en tant que fille, on apprend au fil des tomes que c’est en réalité un garçon. Assez secret, il s’était travesti pour se faire aimer d’Akemi. C’est le frère de Sei, duquel il a un complexe puisque ses parents le considérent comme un petit génie. Il prendra soin d’Akemi et lui donnera de nouveau le goût du bonheur.


J’ai beaucoup aimé la base de l’histoire. J’aime l’idée de ce secret qui reste enfuit tout au fond de Kiyoko. Et tout en avançant dans l’histoire on n’a qu’une envie en savoir plus !


Pour ce qui est des dessins, je les trouve pas mal du tout. J’ai été plutôt étonnée de la qualité de ces derniers.

En conclusion, un coup de coeur une fois de plus et oui ! J’aime beaucoup l’avancée et la tournure que prennent les évènements de cette histoire. J’ai hâte de connaitre la suite ! Et surtout retrouver Sei qui est une bouffée d’oxygène, un ange tombé du ciel. Je n’ose même pas imaginer que je me rapproche de la fin de la série …


Couverture Pink Diary, tome 7Couverture Pink Diary, tome 8

Catégories : Manga, Shôjo | Poster un commentaire

Vampire Knight, tome 01 de Matsuri Hino

Couverture Vampire Knight, tome 01

Petites informations sur le livre: 


Tire VF: 
Vampire Knight, tome 01

Auteur: Matsuri Hino
Prix: 5.45 euros
Genre:  MangaShôjo 
Edition: Panini
Nombre de pages: 192 pages 

Résumé:

Dans le collège Cross, étudiants humains et vampires cohabitent secrètement. Yuki, avec l’énigmatique Zero, doit s’assurer que cette cohabitation reste pacifiste. La jeune fille souhaite un futur dans lequel Hommes et vampires puissent coexister sans se combattre. Une conviction dictée aussi par les sentiments qu’elle éprouve pour le noble Kaname, le chef charismatique des vampires du collège. Un garçon qui, un jour, lui a sauvé la vie…

 

En bref:

Dès les premières bulles j’ai craqué ! C’est la première fois que je tombe si vite amoureuse d’un manga mis à part Nana =)


Mon avis:

Cela faisait un petit temps que je n’avais plus du tout lu de mangas et c’est lors d’une petite promenade que je suis tombée nez à nez sur celui-là. Vous vous en doutez j’ai totalement craqué et je l’ai pris ! En plus, cela faisait un petit moment que j’avais l’oeil sur ce manga qui de plus est écrit par une française. J’étais donc curieuse de voir de quoi elle était capable.


Dans cette histoire, les vampires et les humains se côtoient dans la même école même s’ils ne sont jamais ensemble. Il existe la day class composée des humains et la night class composée des vampires. Les humains vont en cours le jour et les vampires à la tombée de la nuit. Ce n’est pas une histoire de vampires comme tant d’autres, c’est une histoire de vampires hors du communs. Cette histoire est baignée de secrets et de souvenirs qu’ils nous faudra découvrir…

Les personnages sont tous très charismatique. Yuki Cross est la fille adoptive du directeur de l’Académie Cross. Le directeur Kaien Cross. Elle a été sauvée par Kaname Kuran alors qu’elle était encore toute petite et qu’elle était attaquée par un vampire. Elle n’a d’ailleurs gardé aucuns souvenirs de son enfance avant cet évènement. Depuis ce jour, elle admire et respecte Kaname très profondément. C’est une jeune fille qui est toujours de bonne humeur et extrêmement soucieuse du bien-être des autres. Elle est également chargée de discipline avec Zero Kiryuu. Son rôle est de surveiller et de garder l’ordre dans l’établissement et veiller à ce que le secret de la Night Class ne soit pas révélé aux élèves de la Day Class. Comme son père adoptif, elle pense qu’un jour les humains et les vampires pourront cohabiter ensemble et sans guerre. Zero Kiryuu est lui aussi le fils adoptif du directeur. Il n’est pas très sociable et pas très apprécié les filles de la Day class. Il est également chargé de discipline et par conséquent, son rôle est de faire appliquer le règlement. Il semble ne pouvoir être lui-même qu’avec Yuuki.  Il veut la protéger par n’importe quel moyen et plus particulièrement de Kaname. Il n’aime pas du tout les manières de se dernier à l’égard de Yuuki. Ses parents ont été tués par un vampire lorsqu’il avait 11 ans, et depuis, il éprouve à leur égard une haine sans limites. Il est décidé à se débarrasser d’eux de la meilleure manière possible. Mais tout ne se passe pas toujours comme on le veut … Kaname Kuran est un vampire de sang pur. C’est lui qui a sauvé Yuuki alors qu’elle n’avait que 5 ans. Kaname est le président de la Night Class il est à la fois craint et respecté par ses étudiants. Alors qu’il se montre froid et autoritaire envers ses camarades, Kaname s’inquiète constamment pour Yuuki. En revanche, il n’apprécie guère Zero, qu’il aurait volontier tué si sa mort ne risquait pas d’affecter profondément Yuuki


J’ai vraiment apprécié l’histoire. Dès les premières bulles, j’ai craqué ! Je me suis laissée emporter dans cette histoire fabuleuse. Telle une tempête elle m’a secouée. L’histoire nous tient en haleine. 

Le trait de l’auteur, son dessin est très pur et ses personnages sont tous plus beaux les uns que les autres.

En conclusion, un coup de coeur et même plus ! Même si ce premier tome ne nous apporte pas tellement de choses, il nous happe complètement et on ne peut que devenir accro ! Il me faut la suite ^^

Ma note:


La chanson écoutée pendant la lecture et qui me fait penser à ce livre:

Les autres tomes:

Couverture Vampire Knight, tome 02 Editions Panini 2007Couverture Vampire Knight, tome 03 Editions Panini 2007Couverture Vampire Knight, tome 04Couverture Vampire Knight, tome 05Couverture Vampire Knight, tome 06Couverture Vampire Knight, tome 07Couverture Vampire Knight, tome 08Couverture Vampire Knight, tome 09Couverture Vampire Knight, tome 10Couverture Vampire Knight, tome 11Couverture Vampire Knight, tome 12Couverture Vampire Knight, tome 13Couverture Vampire Knight, tome 14Couverture Vampire Knight, tome 15
Dans le cadre du challenge:

Catégories : Manga, Shôjo | Poster un commentaire

Pink Diary, tome 4 de Jenny

Couverture Pink Diary, tome 4
Petites informations sur le livre: 


Tire VF: 
Pink Diary, tome 4

Auteur: Jenny
Prix: 5.45 euros
Genre:  MangaShôjo 
Edition: Delcourt
Nombre de pages: 194 pages 

Résumé:

Suite au chantage d’Akemi, Tommy se retrouve complètement isolé de ses amis. Il se sépare même de Sachiko. Kenji, spectateur attristé de cette rupture, tente d’épauler cette dernière, mais la jeune fille commence à mettre sa santé en danger. Quand à Kiyoko, elle réalise la nature de ses sentiments à l’égard de Sei, mais la présence de Sophia la fait douter. Recommencera-t-elle les mêmes erreurs ?

En bref:

Un quatrième tome plus que surprenant


Mon avis:

Cela faisait un petit temps que je n’avais plus du tout lu de mangas et c’est lors d’une petite promenade que je suis tombée nez à nez sur celui-là. Vous vous en doutez j’ai totalement craqué et je l’ai pris ! En plus, cela faisait un petit moment que j’avais l’oeil sur ce manga qui de plus est écrit par une française. J’étais donc curieuse de voir de quoi elle était capable.

Dans cette histoire, nous suivons Kiyoko, une jeune adolescente de seize ans. Alors qu’elle passait un dimanche tranquille, Kiyoko va revoir un de ces amis, le beau Tommy. Cela fait quatre ans qu’ils ne se sont plus vu. Pourquoi cela ? Selon Kiyoko, Tommy lui aurait fait du mal et depuis ce jour elle ne l’a plus du tout revu. Mais Kiyoko n’est pas au bout de ses surprises, lors de cette rencontre elle apprend que le beau Tommy va venir étudier dans le même lycée qu’elle et que par conséquent il va habiter à deux pas de chez elle. Tommy qui apparemment aime mettre Kiyoko à rude épreuve va lui présenter sa petite amie qui ne semble pas être totalement inconnue par Kiyoko et son frère …

Dans ce quatrième tome, Hanajima est encore plus odieuse qu’auparavant ! Son chantage prend de plus en plus d’ampleur. Kiyoko recommence à retrouver l’espoir petit à petit. Elle change, ses sentiments aussi. J’aime beaucoup cette évolution !

Sei est de plus en plus présent et ce pour mon plus grand plaisir, il prend une place tout à fait différente dans la vie de Kiyoko et j’attendais cela avec impatience  ! Il y a toujours cette petite peste de Hanajima. Elle m’horripile plus que tout ! Kiyoko, notre héroïne, est le personnage dont je me suis sentie le plus proche. C’est une jeune fille blessée qui porte un lourd secret. Elle à été trahie par le passé et malgré cela elle à trouvé la force de se relever en parvenant à couper les ponts avec Tommy. Mais le passé ne finit-il pas par tous nous rattraper un jour ? Elle à un caractère bien trempé et elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle à une force de caractère inimaginable et un côté à fleur de peau qui m’ont énormément touché. C’est certainement ce dernier point qui à fait que je me suis sentie si proche d’elle. Tout cela fait d’elle un personnage très agréable à suivre. J’aime également son côté impulsif et exagéré. Il est vrai qu’elle réagit de manière excessive lors de certaines situations. Mais cela fait son charme je trouve. Tommy quant à lui est un personnage qui m’intrigue énormément. J’ai eu parfois du mal à le cerner et à savoir où il voulait en venir. Parfois j’avais envie de m’énerver contre lui vu sa façon d’agir envers sa petite amie et parfois je le comprenais totalement. Tout cela fait de lui un personnage totalement énigmatique à mes yeux et je ne demande qu’à le découvrir. Kenji, le frère jumeau de Kiyoko, est extrêmement proche d’elle. Il s’inquiète pour elle et il ne sait malheureusement pas toujours la manière dont il doit s’y prendre avec sa soeur. Il sait qu’elle souffre en silence et cela le blesse tout autant. Je l’ai parfois trouvé trop effacé mais cela est dû à la situation. Sachiko, la petite amie de Tommy, est une jeune fille vraiment très voir trop sensible. Cela peut avoir un côté exaspérant et cependant elle m’a émue.


J’ai beaucoup aimé la base de l’histoire. J’aime l’idée de ce secret qui reste enfuit tout au fond de Kiyoko. Et tout en avançant dans l’histoire on n’a qu’une envie en savoir plus !


Pour ce qui est des dessins, je les trouve pas mal du tout. J’ai été plutôt étonnée de la qualité de ces derniers.

En conclusion, un coup de coeur une fois de plus et oui ! J’aime beaucoup l’avancée et la tournure que prennent les évènements de cette histoire. J’ai hâte de connaitre la suite ! Et surtout retrouver Sei qui est une bouffée d’oxygène, un ange tombé du ciel.

Ma note:


La chanson écoutée pendant la lecture et qui me fait penser à ce livre:


Les autres tomes:

Couverture Pink Diary, tome 5Couverture Pink Diary, tome 6Couverture Pink Diary, tome 7Couverture Pink Diary, tome 8

Lu dans le cadre du challenge:

Challenge: l’abécédaire du mangaphile
Catégories : Manga, Shôjo | Poster un commentaire

Pink Diary, tome 3 de Jenny

Couverture Pink Diary, tome 3
Petites informations sur le livre: 


Tire VF: 
Pink Diary, tome 3

Auteur: Jenny
Prix: 5.45 euros
Genre:  MangaShôjo 
Edition: Delcourt
Nombre de pages: 176 pages

Résumé:

Depuis qu’elle a rencontré Sei, Kioko retrouve goût au bonheur pour la première fois depuis quatre ans. Sa rancœur vis-à-vis de Tommy, son ancien grand amour, s’est même estompée. Sa vie serait idyllique si Kenji, son frère jumeau, n’était pas au plus mal. Après avoir perdu l’amitié de Tommy, Kenji se fait renvoyer du lycée. La petite Sachiko n’est guère plus heureuse. Kioko prend les choses en main.

En bref:
Un troisième tome qui me rend encore plus accro à cette série


Mon avis:

Cela faisait un petit temps que je n’avais plus du tout lu de mangas et c’est lors d’une petite promenade que je suis tombée nez à nez sur celui-là. Vous vous en doutez j’ai totalement craqué et je l’ai pris ! En plus, cela faisait un petit moment que j’avais l’oeil sur ce manga qui de plus est écrit par une française. J’étais donc curieuse de voir de quoi elle était capable.

Dans cette histoire, nous suivons Kiyoko, une jeune adolescente de seize ans. Alors qu’elle passait un dimanche tranquille, Kiyoko va revoir un de ces amis, le beau Tommy. Cela fait quatre ans qu’ils ne se sont plus vu. Pourquoi cela ? Selon Kiyoko, Tommy lui aurait fait du mal et depuis ce jour elle ne l’a plus du tout revu. Mais Kiyoko n’est pas au bout de ses surprises, lors de cette rencontre elle apprend que le beau Tommy va venir étudier dans le même lycée qu’elle et que par conséquent il va habiter à deux pas de chez elle. Tommy qui apparemment aime mettre Kiyoko à rude épreuve va lui présenter sa petite amie qui ne semble pas être totalement inconnue par Kiyoko et son frère …

Dans ce troisième tome, les langues commencent à se délier. L’implication des personnages est encore plus importante. Les langues se délient et de nouveaux personnages font leur apparition comme le beau Sei !

Sei est de plus en plus présent et ce pour mon plus grand plaisir ! Il y a toujours cette petite peste de Hanajima. Elle m’horripile plus que tout ! Kiyoko, notre héroïne, est le personnage dont je me suis sentie le plus proche. C’est une jeune fille blessée qui porte un lourd secret. Elle à été trahie par le passé et malgré cela elle à trouvé la force de se relever en parvenant à couper les ponts avec Tommy. Mais le passé ne finit-il pas par tous nous rattraper un jour ? Elle à un caractère bien trempé et elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle à une force de caractère inimaginable et un côté à fleur de peau qui m’ont énormément touché. C’est certainement ce dernier point qui à fait que je me suis sentie si proche d’elle. Tout cela fait d’elle un personnage très agréable à suivre. J’aime également son côté impulsif et exagéré. Il est vrai qu’elle réagit de manière excessive lors de certaines situations. Mais cela fait son charme je trouve. Tommy quant à lui est un personnage qui m’intrigue énormément. J’ai eu parfois du mal à le cerner et à savoir où il voulait en venir. Parfois j’avais envie de m’énerver contre lui vu sa façon d’agir envers sa petite amie et parfois je le comprenais totalement. Tout cela fait de lui un personnage totalement énigmatique à mes yeux et je ne demande qu’à le découvrir. Kenji, le frère jumeau de Kiyoko, est extrêmement proche d’elle. Il s’inquiète pour elle et il ne sait malheureusement pas toujours la manière dont il doit s’y prendre avec sa soeur. Il sait qu’elle souffre en silence et cela le blesse tout autant. Je l’ai parfois trouvé trop effacé mais cela est dû à la situation. Sachiko, la petite amie de Tommy, est une jeune fille vraiment très voir trop sensible. Cela peut avoir un côté exaspérant et cependant elle m’a émue.


J’ai beaucoup aimé la base de l’histoire. J’aime l’idée de ce secret qui reste enfuit tout au fond de Kiyoko. Et tout en avançant dans l’histoire on n’a qu’une envie en savoir plus !


Pour ce qui est des dessins, je les trouve pas mal du tout. J’ai été plutôt étonnée de la qualité de ces derniers.

En conclusion, un coup de coeur une fois de plus ! Je suis fan !

Ma note:


La chanson écoutée pendant la lecture et qui me fait penser à ce livre:


Les autres tomes:

Couverture Pink Diary, tome 4Couverture Pink Diary, tome 5Couverture Pink Diary, tome 6Couverture Pink Diary, tome 7Couverture Pink Diary, tome 8
Lu dans le cadre du challenge:

Challenge: l’abécédaire du mangaphile
Catégories : Manga, Shôjo | Poster un commentaire

Fruits Basket, tome 01 de Natsuki Takaya

Couverture Fruits Basket, tome 01
Petites informations sur le livre: 


Tire VF: Fruits Basket, tome 01

Titre VO: Furutsu Basuketto, book 1 

Auteur: Natsuki Takaya

Prix: 6 euros

Genre:  MangaShôjo 

Edition: Delcourt 

Nombre de pages: 205 pages


Résumé:

Tohru, mignonne et courageuse lycéenne, vivait sous une tente dans les bois. Recueillie pour ses talents en matière de travaux ménagers par la famille de Yuki Sôma, un de ses camarades de classe, Tohru vit maintenant entourée de garçons dans une grande maison. Mais ce qu’elle ignore, c’est que la famille Sôma est victime d’une malédiction secrète. Certains de ses membres se transforment, dans des circonstances particulières, en un des douzes animaux du zodiaque chinois ! Avec d’aussi étranges personnages, la nouvelle vie de Tohru va lui réserver de nombreuses surprises.



En bref:

Après avoir vu l’anime il me tardait de découvrir le manga et c’est pour moi une très bonne découverte

Mon avis:

Cette lecture à été organisée dans le cadre du challenge  » l’abécédaire du mangaphile ». Comme dit plus haut, j’ai eu l’occasion de regarder tous les épisodes de l’anime et j’avais énormément apprécié. C’est donc sans craintes que je me lance dans ce premier tome.

L’histoire commence avec Tohru, une jeune lycéenne de seize ans. Elle est orpheline et vit désormais sous une tente au milieu d’un grand terrain. Un matin, elle découvre une superbe demeure alors qu’elle se rend au lycée. Elle est attirée par de petites figurines posées sur le bord de la maison. C’est là qu’elle va rencontrer Shiguré. Quelques minutes plus tard, elle tombe nez à nez avec Yuki, un de ses camarades de classe qui lui aussi vit dans cette maison. Pas un heureux hasard, les membres de la famille Soma vont comprendre la situation dans laquelle Tohru vit et ils l’invitent à vivre chez eux. En échange de cela, elle fera les tâches ménagères et elle ne payera aucun loyer. Toute la famille est composée de garçons tout à fait normaux. Enfin normaux c’est ce que l’on croit jusqu’à l’arrivée de Kyo, un autre membre de la famille Soma. Alors que ce dernier était en pleine dispute avec Yuki, Tohru va tenter de les séparer mais dans cette mésaventure elle va prendre Kyo dans ses bras et ce dernier va se transformer en chat ! En effet,la famille Sôma est maudite, 13 de ses membres se transforment en animal du zodiaque lorsqu’une personne du sexe opposé les enlace. 

En ce qui concerne les personnages, j’ai adoré le personnage de Tohru. Elle est toute mignonne. Elle peut paraître simple de prime abord mais je suis certaine que quelque chose se cache là derrière. Shiguré est un personnage qui me fait beaucoup sourire tout au long de l’histoire. Il est le plus âgé du clan. Il est toujours de bonne humeur mais il à pourtant un côté mystérieux qui m’intrigue. Yuki me fait craquer surtout ses yeux violets. Il est d’une nature calme et passive. Je dois avouer que cela m’intrigue énormément aussi. On dirait qu’il cache une blessure. Kyo quant à lui est un personnage nerveux. Sous ses airs de garçons bagarreurs au penchant impulsif se cache un garçon doux et blessé au plus profond de lui même.  

J’ai énormément apprécié le fait que de nombreux personnages nous soient présenté dans ce premier tome sans pour autant que l’on en apprenne énormément sur eux. Cela nous donne tout de suite envie d’en savoir plus sur eux et d’avancer dans l’histoire.

En ce qui concerne le style, l’humour est au rendez-vous. Il ne se passe une seule minute sans que je ne me retrouve avec le sourire aux lèvres. 

J’ai trouvé les dessins très jolis même s’ils ne sont pas les mieux travaillés, je trouve qu’ils ont leur charme.

En conclusion, un premier tome qui m’a totalement convaincue. Je ne peux que vous le conseiller. Un mélange d’humour, d’émotion et de légèreté. Un véritable coup de coeur. J’ai hâte de pouvoir lire les autres tomes. 

Ma note:
Petite vidéo :
Les autres tomes :
Couverture Fruits Basket, tome 02Couverture Fruits Basket, tome 03Couverture Fruits Basket, tome 04Couverture Fruits Basket, tome 05Couverture Fruits Basket, tome 06Couverture Fruits Basket, tome 07Couverture Fruits Basket, tome 08Couverture Fruits Basket, tome 09Couverture Fruits Basket, tome 10Couverture Fruits Basket, tome 11Couverture Fruits Basket, tome 12Couverture Fruits Basket, tome 13Couverture Fruits Basket, tome 14Couverture Fruits Basket, tome 15Couverture Fruits Basket, tome 16Couverture Fruits Basket, tome 17Couverture Fruits Basket, tome 18Couverture Fruits Basket, tome 19Couverture Fruits Basket, tome 20Couverture Fruits Basket, tome 21Couverture Fruits Basket, tome 22Couverture Fruits Basket, tome 23

Lu dans le cadre du challenge:

Challenge: l’abécédaire du mangaphile
Catégories : Manga, Shôjo | 2 Commentaires

Pink Diary, tome 2 de Jenny

Petites informations sur le livre: 


Tire VF: 
Pink Diary, tome 2

Auteur: Jenny
Prix: 5.45 euros
Genre:  MangaShôjo 
Edition: Delcourt
Nombre de pages: 176 pages

Résumé:

Kiyoko est loin d’avoir surmonté les embûches que son année scolaire lui réserve. De plus, elle ne fait rien pour arranger son quotidien. Que ce soit sa relation avec Tommy (son ex-grand amour secret) ou avec Kenji (son frère jumeau), l’incompréhension grandit. Il n’y a qu’avec Sachiko que les choses pourraient s’arranger. Mais c’est bien la dernière chose que Kiyoko souhaite?

En bref:

Un deuxième tome tout aussi séduisant que le premier


Mon avis:

Cela faisait un petit temps que je n’avais plus du tout lu de mangas et c’est lors d’une petite promenade que je suis tombée nez à nez sur celui-là. Vous vous en doutez j’ai totalement craqué et je l’ai pris ! En plus, cela faisait un petit moment que j’avais l’oeil sur ce manga qui de plus est écrit par une française. J’étais donc curieuse de voir de quoi elle était capable.

Dans cette histoire, nous suivons Kiyoko, une jeune adolescente de seize ans. Alors qu’elle passait un dimanche tranquille, Kiyoko va revoir un de ces amis, le beau Tommy. Cela fait quatre ans qu’ils ne se sont plus vu. Pourquoi cela ? Selon Kiyoko, Tommy lui aurait fait du mal et depuis ce jour elle ne l’a plus du tout revu. Mais Kiyoko n’est pas au bout de ses surprises, lors de cette rencontre elle apprend que le beau Tommy va venir étudier dans le même lycée qu’elle et que par conséquent il va habiter à deux pas de chez elle. Tommy qui apparemment aime mettre Kiyoko à rude épreuve va lui présenter sa petite amie qui ne semble pas être totalement inconnue par Kiyoko et son frère …

Dans ce deuxième tome, l’implication des personnages est encore plus importante. Les langues se délient et de nouveaux personnages font leur apparition comme le beau Sei !

Sei fait son apparition comme un ange tombé du ciel et autant vous dire tout de suite que je suis complètement tombée sous son charme ! Il y a toujours cette petite peste de Hanajima. Elle m’horripile plus que tout ! Kiyoko, notre héroïne, est le personnage dont je me suis sentie le plus proche. C’est une jeune fille blessée qui porte un lourd secret. Elle à été trahie par le passé et malgré cela elle à trouvé la force de se relever en parvenant à couper les ponts avec Tommy. Mais le passé ne finit-il pas par tous nous rattraper un jour ? Elle à un caractère bien trempé et elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle à une force de caractère inimaginable et un côté à fleur de peau qui m’ont énormément touché. C’est certainement ce dernier point qui à fait que je me suis sentie si proche d’elle. Tout cela fait d’elle un personnage très agréable à suivre. J’aime également son côté impulsif et exagéré. Il est vrai qu’elle réagit de manière excessive lors de certaines situations. Mais cela fait son charme je trouve. Tommy quant à lui est un personnage qui m’intrigue énormément. J’ai eu parfois du mal à le cerner et à savoir où il voulait en venir. Parfois j’avais envie de m’énerver contre lui vu sa façon d’agir envers sa petite amie et parfois je le comprenais totalement. Tout cela fait de lui un personnage totalement énigmatique à mes yeux et je ne demande qu’à le découvrir. Kenji, le frère jumeau de Kiyoko, est extrêmement proche d’elle. Il s’inquiète pour elle et il ne sait malheureusement pas toujours la manière dont il doit s’y prendre avec sa soeur. Il sait qu’elle souffre en silence et cela le blesse tout autant. Je l’ai parfois trouvé trop effacé mais cela est dû à la situation. Sachiko, la petite amie de Tommy, est une jeune fille vraiment très voir trop sensible. Cela peut avoir un côté exaspérant et cependant elle m’a émue.


J’ai beaucoup aimé la base de l’histoire. J’aime l’idée de ce secret qui reste enfuit tout au fond de Kiyoko. Et tout en avançant dans l’histoire on n’a qu’une envie en savoir plus !


Pour ce qui est des dessins, je les trouve pas mal du tout. J’ai été plutôt étonnée de la qualité de ces derniers.

En conclusion, un deuxième tome qui est un coup de coeur énorme et je n’ai qu’une envie m’acheter la suite !

Ma note:


La chanson écoutée pendant la lecture et qui me fait penser à ce livre:

Les autres tomes:

Couverture Pink Diary, tome 3Couverture Pink Diary, tome 4Couverture Pink Diary, tome 5Couverture Pink Diary, tome 6Couverture Pink Diary, tome 7Couverture Pink Diary, tome 8
Catégories : Manga, Shôjo | Poster un commentaire

Pink Diary, tome 1 de Jenny

Petites informations sur le livre: 


Tire VF: 
Pink Diary, tome 1

Auteur: Jenny
Prix: 5.45 euros
Genre: MangaShôjo 
Edition: Delcourt
Nombre de pages: 188 pages

Résumé:

Kioko Tominari, 16 ans, découvre avec horreur que le garçon à qui elle avait tenté maladroitement de déclarer sa flamme quatre ans plus tôt, sera dans son lycée à la rentrée.
Elle voit d’un très mauvais ?il Tommy agir comme si rien ne s’était passé. Sans compter qu’il lui présente sa petite amie qui, elle, n’a qu’une envie : devenir la meilleure amie de Kioko ! La mort dans l’âme, Kioko s’apprête à vivre une rentrée très mouvementée.

En bref:

Un retour aux mangas très réussi pour ma part ! Que du bonheur !


Mon avis:

Cela faisait un petit temps que je n’avais plus du tout lu de mangas et c’est lors d’une petite promenade que je suis tombée nez à nez sur celui-là. Vous vous en doutez j’ai totalement craqué et je l’ai pris ! En plus, cela faisait un petit moment que j’avais l’oeil sur ce manga qui de plus est écrit par une française. J’étais donc curieuse de voir de quoi elle était capable.

Dans cette histoire, nous suivons Kiyoko, une jeune adolescente de seize ans. Alors qu’elle passait un dimanche tranquille, Kiyoko va revoir un de ces amis, le beau Tommy. Cela fait quatre ans qu’ils ne se sont plus vu. Pourquoi cela ? Selon Kiyoko, Tommy lui aurait fait du mal et depuis ce jour elle ne l’a plus du tout revu. Mais Kiyoko n’est pas au bout de ses surprises, lors de cette rencontre elle apprend que le beau Tommy va venir étudier dans le même lycée qu’elle et que par conséquent il va habiter à deux pas de chez elle. Tommy qui apparemment aime mettre Kiyoko à rude épreuve va lui présenter sa petite amie qui ne semble pas être totalement inconnue par Kiyoko et son frère …

Kiyoko, notre héroïne, est le personnage dont je me suis sentie le plus proche. C’est une jeune fille blessée qui porte un lourd secret. Elle à été trahie par le passé et malgré cela elle à trouvé la force de se relever en parvenant à couper les ponts avec Tommy. Mais le passé ne finit-il pas par tous nous rattraper un jour ? Elle à un caractère bien trempé et elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle à une force de caractère inimaginable et un côté à fleur de peau qui m’ont énormément touché. C’est certainement ce dernier point qui à fait que je me suis sentie si proche d’elle. Tout cela fait d’elle un personnage très agréable à suivre. J’aime également son côté impulsif et exagéré. Il est vrai qu’elle réagit de manière excessive lors de certaines situations. Mais cela fait son charme je trouve. Tommy quant à lui est un personnage qui m’intrigue énormément. J’ai eu parfois du mal à le cerner et à savoir où il voulait en venir. Parfois j’avais envie de m’énerver contre lui vu sa façon d’agir envers sa petite amie et parfois je le comprenais totalement. Tout cela fait de lui un personnage totalement énigmatique à mes yeux et je ne demande qu’à le découvrir. Kenji, le frère jumeau de Kiyoko, est extrêmement proche d’elle. Il s’inquiète pour elle et il ne sait malheureusement pas toujours la manière dont il doit s’y prendre avec sa soeur. Il sait qu’elle souffre en silence et cela le blesse tout autant. Je l’ai parfois trouvé trop effacé mais cela est dû à la situation. Sachiko, la petite amie de Tommy, est une jeune fille vraiment très voir trop sensible. Cela peut avoir un côté exaspérant et cependant elle m’a émue.


J’ai beaucoup aimé la base de l’histoire. J’aime l’idée de ce secret qui reste enfuit tout au fond de Kiyoko. Et tout en avançant dans l’histoire on n’a qu’une envie en savoir plus !


Pour ce qui est des dessins, je les trouve pas mal du tout. J’ai été plutôt étonnée de la qualité de ces derniers.

En conclusion, un premier tome qui est un coup de coeur énorme.

Ma note:

La chanson écoutée pendant la lecture et qui me fait penser à ce livre:


 
Catégories : Manga, Shôjo | 3 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :