Uncategorized

°°°Challenge Je t’aime moi non plus 2012-2013°°°

C’est en farfouillant sur mes blogs favoris que je suis tombée sur ce challenge organisé par Nessa –> http://biblionessa.wordpress.com

Mais qu’est ce que ce challenge ?

je me permets de reprendre la présentation de Nessa :

Comment ça marche?

Sur la période du 1e novembre 2012 au 30 novembre 2013, vous devez lire un nombre plus ou moins important de livres se référant  à la catégorie mentionnée à savoir la ROMANCE.

Sont acceptés les livres suivants :
  • Romance contemporaine
  • Romance historique
  • Romance paranormale (fantastique & bit lit) !!!!!!! => chasseuse de la nuit, minuit, demonica, clan kahill, les gardiens de l’éternité, clan des nocturnes, la confrérie de la dague noire, etc….
  • Érotisme
Voici donc les catégories qui entrent en jeu

Si en cours de route vous souhaitez passer à une catégorie supérieure, il sera encore temps de le faire! Par contre il ne sera pas possible de régresser pour passer à une catégorie inférieure…

  • Cat 1 : Je t’adore : 10 livres ( la catégorie dans laquelle je suis inscrite)
  • Cat 2 : Embrasse moi : 20 livres
  • Cat 3 : Je t’aime : 35 livres
  • Cat 4 : Déshabillez moi : 50 livres
  • Cat 5 : Pour la vie : Plus de 50 livres
Pour vous inscrire :

Les inscriptions sont possibles à partir d’aujourd’hui 1 novembre jusqu’à la fin du mois. Si vous découvrez ce challenge en cours de route, soit après le 30 novembre, il sera toujours possible de vous inscrire mais les livres lus avant la date d’inscription ne seront pas pris en compte.

Utilisez le logo ci dessous pour parler de challenge sur votre blog.

Faire un ticket sur votre blog dès votre inscription et à chaque fois que vous lirez un livre en rapport avec ce challenge.

Mettez un commentaire à la suite de ce poste pour me faire savoir que vous participer à ce challenge, ainsi nous pourrons nous suivre l’une l’autre. Notez moi également pour quelle catégorie vous participer, une récap sera faite sur ce ticket.

anime-cat-cat-eyes-cute-kawaii-Favim.com-372294

Publicités
Catégories : Uncategorized | 3 Commentaires

Un jour David Nicholls

Couverture Un jour

Les infos livresques :

Titre VF: Un jour

Titre VO: One day

Auteur: David Nicholls

Prix: 15 euros

Nombre de pages : 692 pages

Editions: Belgique Loisirs

SeparateurNeutre

En résumé cela donne :

Lui, Dexter, issu d’un milieu aisé, séduisant, sûr de lui, insouciant.
Elle, Emma, d’origine modeste, charmante qui s’ignore, bourrée de complexes, de principes et de convictions.
Nous sommes le 15 juillet 1988. Margaret Thatcher est au pouvoir, la new wave bat son plein, Dexter et Emma viennent de passer une nuit ensemble. Ces deux-là ne le savent pas encore mais ils ont vécu un coup de foudre.
D’année en année, Dexter et Emma vont se chercher, se perdre, s’aimer, se détester, se séparer, et finir par comprendre qu’ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu’ils sont ensemble.
Nous sommes le 15 juillet 2004. Tony Blair est Premier ministre, Robbie Williams cartonne et la vie, la vie qui va, réserve encore bien des surprises…

SeparateurNeutre

Mon avis là-dessus :

Voilà un bon moment que ce livre était dans ma Pile A Lire et il était grand temps qu’il en sorte. Et ça y est enfin il est lu grâce à ma petite No qui m’a gentiment proposé une lecture commune. Et vous me connaissez je ne refuse jamais ce genre de proposition.

Dans cette histoire, nous suivons Emma et Dexter. Lui issu d’un milieu aisé et elle d’un milieu modeste. Tout commence par le jour de leur rencontre où ils passent la nuit ensemble. A ce moment là ils ne savent pas encore qu’ils viennent d’avoir le coup de foudre pour l’autre. Ils vont passer des années à s’aimer, se désaimer et à jouer au je t’aime moi non plus. C’est une histoire qui s’étale sur une période de vingt ans. Comment cette amitié pleine d’’ambigüité va-t-elle se finir ?

J’ai trouvé la construction du roman plutôt originale. Je trouve que l’auteur à fait une bonne concession et qu’il nous à permis d’éviter de nous retrouver avec des détails inutiles à l’histoire. En effet, cela peut vous paraitre étrange de ne se fixer que sur le 15 juillet de chaque année mais c’est justement là qu’est toute la subtilité de l’auteur. Car il s’en passe des choses. Et puis ce titre “un jour” n’est-il pas intriguant ?

En ce qui concerne les personnages, vous vous en doutez j’ai adoré Emma. Et ce depuis le premier jour. C’est une jeune fille simple qui n’a qu’un seule rêve, écrire un roman. J’ai beaucoup aimé son évolution personnelle tout au fil du roman. J’ai apprécié la voir prendre de l’envergure dans sa vie professionnelle et dans sa vie sentimentale. Dexter est prétentieux, imbu de sa personne et surtout irresponsable. Sa seule préoccupation ? L’amusement. Il ne pense qu’a ça.

Le roman est très réaliste et c’est notamment pour cela que je l’ai tant apprécié. Certain aspects sont plus sombres que d’autres. Mais heureusement, il y a toujours des moments plus joyeux.

J’ai été bouleversée en arrivant à la fin. Et j’ai sorti les mouchoirs et oui !

En conclusion, un livre et surtout une histoire d’amour qui vaut le détour donc à lire !

SeparateurNeutre

Mon appréciation pour ce livre :

m'a fait verser une larmevaut le détour

SeparateurNeutre

La petite vidéo qui l’accompagne :

Catégories : Uncategorized | 2 Commentaires

Les livres de mon enfance n°1

Roald_Dahls_Matilda

Bonjour à tous !

Me revoilà pour vous présentez un nouveau petit rendez-vous personnel. L’idée m’est venue en farfouillant dans mes caisses de livres (manque de place oblige). Je suis retombée sur divers livres qui m’ont rappelé toute mon enfant et ma jeunesse. C’est pourquoi j’ai décidé de créer un “rendez-vous” afin de vous les présenter. Je ne sais pas à quel intervalle ce rendez-vous vous sera présenté. Il se fera au gré de mes envies.

Ce tout premier rendez-vous va débuter avec un livre que tous vous connaissez et qui d’ailleurs m’a inspiré pour le logo. Il s’agit de …

Matilda Roald Dahl

Couverture Matilda

A l’âge de cinq ans, Matilda sait lire et a dévoré tous les classiques de la littérature. Pourtant, son existence est loin d’être facile, entre une mère indifférente, abrutie par la télévision et un père d’une franche malhonnêteté. Sans oublier Mlle Legourdin, la directrice de l’école, personnage redoutable qui voue à tous les enfants une haine implacable. Sous la plume acerbe et tendre de Roald Dahl, les évènements se précipitent, étranges, terribles, hilarants. Une vision décapante du monde des adultes !

Pourquoi ce livres ?

Car il doit être l’un de mes premiers livres. En lisant ce livre je me rappelle m’être sentie fort proche de Matilda car comme elle j’ai su lire très vite et je dévorais tout ce qui me passait sous la main dans la bibliothèque de ma maman. Même si parfois je ne comprenais pas tout. A  7 ans je savais réciter “ Mon rêve familier” et “monsieur prudhomme” par cœur. C’est vous dire. Je me suis sentie moins seule car je me suis dit “ il existe quelqu’un qui lit comme moi”. Etant plus jeune je n’arrivais jamais à parler de lecture avec les autres car ils trouvaient cela inintéressant et moi avec. De plus, j’ai pu découvrir ce merveilleux auteur qu’est Roald Dahl. Et de nombreuses heures de lectures ont suivies grâce à lui.

L’auteur en quelques mots …

Roald Dahl (13 septembre 191623 novembre 1990) est un écrivain britanno-norvégien né au pays de Galles, auteur de romans et de nouvelles, qui s’adressent aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Parmi ses œuvres les plus célèbres, on peut citer Charlie et la Chocolaterie, adapté plusieurs fois au cinéma, ainsi que des recueils de nouvelles grinçantes Kiss Kiss et Bizarre, bizarre

Roald Dahl est né au pays de Galles à Llandaff, Cardiff de parents norvégiens, Harald Dahl et Sofie Magdalene Dahl (née Hesselberg), le 13 septembre 1916. Le seul fils de ce mariage, Roald Dahl connaît une enfance et une jeunesse assez difficile. En 1920, à l’âge de trois ans, il perd sa sœur aînée Astri âgée de sept ans, qui décède de l’appendicite, et son père, Harald (mort de pneumonie), en quelques semaines. Sa mère Sofie dut alors élever deux beaux-enfants et ses quatre enfants (Alfhild, Roald, Else et Asta). Le personnage de la grand-mère dans Sacrées Sorcières lui fut inspiré par sa mère : c’est un hommage à Sofie. Le jeune Roald aimait les livres et les histoires. Sa mère leur racontait, à lui et à ses sœurs, des contes de trolls ou d’autres créatures norvégiennes. « Elle était une bonne conteuse », dit Roald, « Sa mémoire était prodigieuse et rien de ce qui lui était arrivé durant sa vie n’était oublié. ». Roald aimait les histoires d’aventure deDickens, Ambrose Bierce et Frederick Marryat. Comme le raconte Roald, son père écrivait beaucoup de journaux intimes. « J’ai encore un de ses nombreux carnets de la Première Guerre mondiale. Chaque jour durant ces quatre années de guerre il écrivait plusieurs pages de commentaires et d’observations sur les événements. » Roald Dahl lui-même tenait un journal intime à partir de l’âge de huit ans. Il le mettait dans une boîte accrochée à une haute branche d’arbre, de façon à ce que ses sœurs ne puissent y accéder. Ainsi, chaque jour, il grimpait à l’arbre et s’y asseyait pour rédiger ses notes du jour. Il hérita de nombreux traits de caractère de ses parents. Comme son père, il était passionné de peinture, de meubles et de jardinage. Pareillement, en décrivant sa mère de cette façon : « elle s’intéressait à peu près à tout ce qui se trouve sous le soleil, de l’horticulture à la cuisine, en passant par le vin, la littérature, la peinture, les meubles, les oiseaux, les chiens et les autres animaux », il se décrivait aussi lui-même.

Catégories : Uncategorized | 3 Commentaires

La cover de la semaine #3

Nouveau petit rendez-vous ! La cover de la semaine!

Le but est simple, tous vous présentez un livre que vous avez lu dans la semaine ou que vous êtes en train de lire et vous nous parlez de sa couverture.

Pourquoi l’aimez-vous ? ou pas ?A quoi vous fait-elle penser? Pourquoi l’avez-vous acheté ? …

(si vous copiez vous créditez)

****

La couverture qui m’a marquée cette semaine :

Couverture Filles de Lune, tome 2 : La Montagne aux Sacrifices

D’après une légende qui remonte à des temps immémoriaux, régnera sur la Terre des Anciens celui ou celle qui parviendra à retrouver les trônes mythiques de Darius le Sage et de son ennemi juré, le sorcier Ulphydius. Depuis plus de sept siècles, les aspirants au pouvoir sont nombreux et s’affrontent sans relâche. Toutefois, seule une Fille de Lune de la lignée maudite pourrait redresser les torts causés par ses aïeules, responsables de ces luttes sans merci que se livrent des peuples autrefois pacifiques. Mais les descendantes de cette lignée sont toutes disparues. Du moins, semble-t-il…
Enfin libérée de l’emprise d’Alejandre et de Mélijna, Naïla n’est pas au bout de ses peines pour autant. La mauvaise volonté d’Alix à l’égard de son rôle de Cyldias perdure, menant sans cesse à la confrontation entre les deux êtres que tout sépare, mais devrait pourtant unir. Réussiront-ils à s’entendre, pour leur propre survie?
En route pour la Montagne aux Sacrifices, où elle entrera en pleine possession de ses pouvoirs, Naïla fera la connaissance de Madox, un protecteur au passé mystérieux. De découvertes surprenantes en rencontres déplaisantes, l’Élue de la lignée maudite n’aspire bientôt plus qu’à une chose: rentrer chez elle et oublier la Terre des Anciens.
Malheureusement, une terrible erreur de sa part la catapulte en plein cauchemar…

Pourquoi ce livre ?

Ce n’est un secret pour personne je suis devenue fan de cette sage dès les premières phrases lues. Et vous savez également combien je suis FAN de la couverture ! Et c’est encore une réussite pour le tome 2 !



Catégories : Uncategorized | Étiquettes : | Poster un commentaire

Anita Blake, tome 05 : Le squelette sanglant de Laurell K. Hamilton

Couverture Anita Blake, tome 05 : Le squelette sanglant

Les informations livresques:

Titre VF: Anita Blake, tome 05 : Le squelette sanglant

Titre VO: Anita Blake, Vampire Hunter, book 05 : Bloody Bones

Auteur:  Laurell K. Hamilton

Genre: Bit-Lit

Nombre de pages : 540 pages

Editions : Milady

En résumé cela donne :

Bert, mon boss, a encore eu une de ces idées de tarés dont il a le secret : relever tout un cimetière de morts très anciens qui ne demandaient rien à personne. D’accord, c’est probablement un gros contrat qui devrait arranger la comptabilité de la boîte et pour une réanimatrice comme moi, il faut bien reconnaître que c’est plutôt valorisant. Bref, je vais sur place, où mon intervention est censée régler un conflit entre un promoteur et une vieille famille locale. À peine arrivée, je découvre qu’un tueur en série, nécrophile, nécrophage ou je ne sais quoi fait des ravages dans le coin. Sûrement un de mes vieux copains. Il y a des moments où l’on aurait envie de changer d’air!

Mon avis là-dessus :

Cela fait un petit moment que j’ai débuté la saga d’Anita Blake. Je ne pensais pas du tout devenir aussi accro ! Et me voilà déjà au cinquième tome. Heureusement j’ai de quoi voir venir.

Dans cette histoire, nous suivons plutôt le même schéma que pour les tomes précédant. Bert le patron d’Anita va lui proposer une nouvelle affaire qui peut lui permettre de rapporter une vraie petite fortune. Sa mission sera de relever un cimetière entier pour le compte d’un promoteur immobilier qui souhaiterait faire construire un gigantesque complexe hôtelier haut de gamme. Mais une famille va leur met des bâtons dans les roues en leur certifiant que le terrain leur appartient. Le cabinet d’avocat qui est chargé de représenter le promoteur va donc demander à Anita de vérifier l’identité des personnes enterrées sur le terrain pour évaluer si oui ou non, le terrain appartient à la famille en question. Voilà un nouveau défi pour notre réanimatrice puisqu’elle n’a jamais tenté cette expérience ! Et pour ajouter à tout cela, la police fait toujours appel à ses services pour diverses affaires de meurtres surnaturels. Elle est attendue sur le lieu d’un crime et elle va devoir faire analyser trois corps mutilés de manière atroce et découvrir qu’un tueur en série rôde dans les environs, mais pas n’importe quel tueur… Celui-ci agit avec une rapidité telle qu’il est impossible de lui échapper. Et attention ! Ajouté à tout cela le meurtre d’une jeune adolescente ainsi que l’enlèvement de son frère…

En ce qui concerne les personnages, Anita est fidèle à elle-même. Mais c’est bien pour cela qu’on l’adore. Ses répliques sont toujours aussi fabuleuses et inattendues. J’aime énormément l’idée qu’elle connaisse ses limites et qu’elle fasse tout pour ne jamais allez trop loin. Jean-Claude m’intrigue de plus en plus. J’adore ce personnage et je ne saurais expliquer pourquoi. J’adore les répliques qu’il peut échanger avec Anita. C’est toujours un réel moment de plaisir pour moi.Edward refait surface et ce personnage me donne énormément envie d’en savoir plus à son sujet. Son côté froid et sur de lui en fait quelqu’un de très intéressant à mes yeux. Ses échanges avec Anita me font toujours autant sourire et son humour noir me fait craquer. Par contre, chose que j’ai un tout petit peu regretté, il n’y a pas une seule trace de Richard ou d’Edward dans ce tome…ça m’a un peu manqué.

Au niveau de l’écriture et le style de l’auteur, j’aime le fait qu’elle ne se concentre pas uniquement sur l’histoire en elle-même mais qu’elle la développe. L’intrigue est parfaitement filée et menée. Elle m’a tenue en haleine tout au long de ma lecture. J’ai aimé le fait que plusieurs affaires soient entremêlées dans ce tome. L’auteur parvient à semer le doute et brouiller un peu les pistes, ce qui est génial. On passe de découverte en découverte et l’on saute d’une affaire à l’autre avec beaucoup de subtilité.

En conclusion, un cinquième tome qui me séduit une fois de plus et qui surtout apporte plein de nouveauté à l’histoire !!!! Ce ne sera pas coup de coeur mais il vaut le détour ! 

Mon appréciation pour ce livre:

La petite vidéo qui l’accompagne :

Dans le cadre du challenge :

1 mois -> 1000 pages (NOVEMBRE 2012)

Catégories : Uncategorized | Étiquettes : | Poster un commentaire

La cover de la semaine #2


Nouveau petit rendez-vous ! La cover de la semaine!
Le but est simple, tous vous présentez un livre que vous avez lu dans la semaine ou que vous êtes en train de lire et vous nous parlez de sa couverture.
Pourquoi l’aimez-vous ? ou pas ?A quoi vous fait-elle penser? Pourquoi l’avez-vous acheté ? …
(si vous copiez vous créditez)
****
La couverture qui m’a marquée cette semaine :

Couverture Anita Blake, tome 05 : Le squelette sanglant
– Tu as des jambes magnifiques.
Un murmure dans le noir qui planait autour de moi comme un voile caressant… Sa voix a toujours été ainsi, presque palpable. Je n’en ai jamais entendu de plus bouleversante.
– Arrêtez, Jean-Claude. Je suis trop petite pour avoir des jambes magnifiques.
– Je ne comprends vraiment pas l’engouement moderne pour les girafes.
Il laissa courrir ses mains à quelques millimètres de mes collants, si près que je perçus le déplacement d’air contre ma peau.
– Arrêtez, répétai-je.
– Arrêtez quoi? fit-il sur un ton innocent.
Je secouai la tête. Demander à Jean-Claude de ne pas être pénible, c’était comme supplier la pluie de ne pas mouiller. Pourquoi gaspiller ma salive?
– D’accord, flirtez autant que vous voudrez, mais n’oubliez pas que vous êtes ici pour sauver la vie d’un jeune garçon qu’un monstre est peut-être en train de violer pendant que nous nous chamaillons.

Pourquoi ce livre ?

Pour plusieurs raisons. Tout simplement car c’est l’une des rares sagas qui peut me sortir d’une panne livresque, ensuite j’adore Anita et de plus c’est de la Bit-Lit. Mais pour en revenir à la couverture je l’ai adoré. Elle m’intriguait car elle me donnait énormément envie de savoir ce qu’il se passait pour Anita et surtout, je me demandais à qui pouvait bien appartenir le corps sur lequel elle se blottit.

Un petit mot sur l’illustrateur :

Marcus J. Ranum

Quleques unes de ses oeuvres

document.write( »);

Catégories : Uncategorized | Poster un commentaire

6 ans déjà !

Par un beau matin, le 8 octobre 2006, pour être précise, j’ai eu une idée ! Pourquoi ne pas créer un blog parlant de mes lectures où je pourrais donner un avis. C’est ainsi qu’est né mon tout premier blog. Bien entendu il n’était pas très fourni, les avis étaient plus que minuscules mais cela m’amusait énormément !

Quelques temps après, j’ai créer un autre blog d’où je suis repartie à zéro avec des chroniques beaucoup plus fournies et un design nettement amélioré. J’ai gardé ce blog plus d’un an.
Après tout ce temps, mon petit cerveau continuait à cogiter de façon accélérée. Facebook prenait de plus en plus d’ampleur et une nouvelle idée à jaillit de mon petit ciboulot ! Si je créais un compte facebook pour le blog. C’est ce que j’ai fait ! Mais seulement, qui dit nouveau profil dit nouveau blog avec un nom qui marque et que l’on retient facilement. C’est ainsi qu’Addiction-books à vu le jour ! Et depuis lors je n’ai plus changé…
Addiction-books, mon blog, à pris au fil du temps de plus en plus d’ampleur et de place pour moi. J’y tiens énormément et je suis certaine que vous me comprenez très bien sur ce dernier point. Je me suis rendue compte que petit à petit je prenais de plus en plus de plaisir à écrire des avis, à les partager. Et depuis je ne peux plus m’arrêter malgré quelques pannes livresques qui surgissent sans prévenir de temps à autres.

Mais tout cela m’a permis de découvrir tout un autre monde ! Le monde de la bloggosphère et toutes les petits blogueurs qui gravitent autour. J’en ai rencontré du monde pendant ces six années. Et je ne pourrais pas tous les citer. Certaines personnes n’étaient que de passages, d’autres ce sont arrêtées un moment et ont un peu discuter et quelques unes ce sont arrêtées et ont pris une place importante dans mon coeur. Letteratura, qui à fait une entrée fracassante lors de notre première conversation. Nous en rigolons encore aujourd’hui ♥ Petit à petit un lien s’est créé et il est devenu d’abord un ami et aujourd’hui je le considère comme un petit frère. Il est toujours à mes côtés dans les bons et les mauvais moments. Il me suit dans mes idées folles et me soutient toujours. Il est aussi un fin compagnon de Lectures Communes. Et bien d’autres choses. Tout cela pour vous dire qu’il est quelqu’un d’important pour moi. Mon petit chou ♥ Vient ensuite Enya que j’ai rencontré grâce aux beaux guerriers de la confrérie ! Haaaaa nous en avons passé des nuits à lire et à baver sur eux. Ma copinaute de lectures communes spéciales beaux guerriers. Quelqu’un que j’apprécie beaucoup et qui malgré le fait qu’on ne sache pas énormément se parler est toujours là. Il y à d’autres personnes bien entendu Lonewolf, Crouton qui sont toujours près à suivre la vie mouvementée d’amour, gloire et beauté de la vie de la blogo et aussi à venir embêter leur monde. Ce qui me donne toujours le sourire car leur humour est sans limite et j’aime ça ! Vient ensuite d’autres bloggueurs dont j’ai fait la connaissance récemment et que j’apprécie déjà. Et surtout j’ai hâte de les découvrir encore mieux. Cédric Ardanuël Jullien et Kaegen Ezhno. Et vient ensuite une rencontre qui à tout changé ! Lui ♥ je ne citerais pas son nom mais les personnes qui me connaissent par coeur sauront sans hésiter de qui il s’agit. Parce que c’était une rencontre bouleversante, que j’en suis encore bouleversée aujourd’hui et que je le resterais à jamais ♥ Parce que les sentiments ne se contrôlent pas … 

Mais mon blog m’a permis énormément d’autres choses comme par exemple rencontré des auteurs que j’admire ! Marc Levy, Guillaume Musso, Amélie Nothomb, Eric-Emmanuel Schmitt, Erick L’Homme, …
(PS: Ne faites pas attention à ma tête j’avais à peine 14-15 ans).






Mais cela m’a permis également de prendre contact avec quelques auteurs et de parfois nouer une certaine amitié comme avec Valérie Narval, Nicolas Carteron,…

La blog m’a également permis d’obtenir certaine partenariat avec des maisons d’éditions ! Chose que je n’aurais jamais pu imaginer! Les éditions Black Moon, les éditions Imaj Paris,Nathan,…

Six ans déjà et tellement de merveilleuses choses me sont arrivées ! Je ne peux souhaiter que deux choses encore. Que rien ne s’arrête et que cela continue encore pendant des années.

Un énorme merci à vous tous ! Car c’est à vous que je le dois aussi ! Vous faites vivre Addiction-books autant que moi. Sans vous je ne serais certainement pas là aujourd’hui ♥ Alors MERCI !

A bientôt ♥
Catégories : Uncategorized | 6 Commentaires

Une pause s’impose …

Bonjour ou bonsoir mes bibliovores
Voilà plusieurs semaines que je commence à perdre le gout de la lecture et de la création de billets …  Je n’ai plus envie de lire … Ecrire une chronique ou un article devient une vraie corvée pour moi …
Je sais que je ne suis pas la seule à traverser ce genre d’impasse et je ne veux surtout pas en faire toute une histoire. Cet article à juste pour but de vous expliquer pourquoi le blog stagne comme cela depuis plusieurs jours.
C’est la première fois que cela m’arrive aussi fort en presque six années de blogueuse. Et j’avoue que je me pose énormément de questions.
J’ai parfois l’impression de faire les choses dans le vent depuis un moment. Attention ne me faites pas dire ce que je ne dis pas. Je ne fais pas les choses pour qu’elles soient reconnues.
Cette perte de gout m’effraie un peu car comme vous le savez Addiction-books c’est mon bébé !
C’est pourquoi j’ai décidé de m’éloigner un peu de tout cela. Je pense que cela me fera le plus grand bien.
Je reste joignable par mail et je continuerais à vous lire et à vous suivre. Je ne vous abandonne pas complètement. Je m’éloigne de la bloggo mais je garde un oeil lointain dessus.
Je ne sais pas combien de temps cette coupure durera. Une semaine, un mois,…
A bientôt …
Catégories : Uncategorized | 3 Commentaires

Rien que pour la couverture (12)

image_thumb52-1
Rubrique créée par Akasha  dans laquelle je vous présenterais des livres en VO qui me plaisent. La traduction est une traduction est une traduction personnelle alors si vous copiez vous créditez merci d’avance. Le logo a été crée par Alicia

C’est la règle incassable Ethan Chase. Jusqu’à ce que le fey, il évite à tout prix, y compris sa réputation, commencent à disparaître, et Ethan est attaqué. Maintenant, il faut changer les règles afin de protéger sa famille. Pour sauver une jeune fille qu’il n’a jamais pensé qu’il est osé de tomber pour.

Ethan pensé qu’il avait lui-même protégé contre le monde de la sa sœur aînée terre de Faery. Son temps précédent dans le royaume de fer l’a laissé avec rien d’autre que la peur et le dégoût pour le monde Chase Meghan a fait sa maison, une terre de mythes et de chats parlants, des ennemis de magie et de séduction. Mais quand le destin vient de Ethan, on ne peut échapper à un danger très, très longtemps oubliée.

Mon nom est Ethan Chase. Et je ne peux pas vivre pour voir ma dix-huitième anniversaire.
Catégories : Uncategorized | Poster un commentaire

Alice au pays des merveilles – De l’autre côté du miroir de Lewis Carroll

ffffff

Petites informations sur le livre:

Titre VF: Alice au pays des merveilles – De l’autre côté du miroir

Titre VO: Alice in wonderland – Through the Looking-Glass, and What Alice Found There

Auteur: Lewis Carroll

Prix: 5.50 euros

Nombre de pages: 344 pages

Genre: Jeunesse, Comte

Edition: Folio classique

Résumé:

 » Quand le Lapin sortit une montre de son gousset, la regarda et reprit sa course, Alice se leva d’un bond car, en un éclair, elle réalisa qu’elle n’avait jamais vu un lapin avec un gousset et une montre à en sortir. Dévorée de curiosité, elle le suivit à travers champs, et eut juste le temps de le voir s’engouffrer dans un vaste terrier sous la haie.  » Pourquoi Alice s’étonnerait-elle alors de rencontrer chemin faisant une Reine de Cœur, un Griffon, un Chapelier, un Lièvre de Mars ou de prendre le thé chez les fous ? C’est au pays des merveilles que l’a entraînée le lapin blanc, un pays où elle ne cesse de changer de taille, et où tout peut arriver. Un pays que Lewis Carroll met en scène avec une rigueur impeccable dans la loufoquerie. Loin de la mièvrerie du conte enfantin, cette nouvelle traduction restitue au texte anglais toute sa verdeur mathématique.

 

Et si Alice entrait dans la maison du Miroir, cette fois-ci ? A peine en a-t-elle l’idée que la glace se brouille et que la jeune fille plonge dedans. Une nouvelle galerie de personnages inattendus défile alors, comme de lointains cousins du pays des merveilles : Reine Rouge et Reine Blanche, Gros Coco, Blanc Bonnet et Bonnet Blanc…

En bref:

L’histoire est géniale et j’ai tout simplement adoré

Mon avis:

C’est tout simplement lors d’un petit tour à ma librairie favorite que je suis tombée nez à nez sur ce livre et que je me le suis acheté. Vous le savez certainement je suis une inconditionnelle d’Alice au pays des merveilles. Je suis une grande fan ! Je ne m’en lasse pas et je ne m’en lasserais jamais. C’est donc avec plaisir que je me lance dans cette re-lecture. De plus j’ai totalement craqué pour la couverture de cette édition.

Dans cette histoire, nous suivons Alice une jeune enfant qui joue tranquillement dans le jardin avec ses sœurs. Soudain, elle voit un lapin blanc passer devant elle. Alice va le suivre dans son terrier et va tomber dedans. La voilà dans un monde complètement loufoque. Un lapin, un chat, un chapelier fou,… Alice va vivre une aventure complètement rocambolesque. Six mois se sont écoulés depuis qu’Alice a suivi le lapin blanc. Elle rêve en jouant avec Dinah,son chat, et s’approche d’un miroir. Lorsqu’elle le touche, la plus curieuse des choses se produit, elle passe doucement au travers et débute une nouvelle aventure.

En ce qui concerne les personnages, il y a bien entendu Alice qui est une petite fille complètement naïve qui va être en une fraction de secondes complètement plongée de plein fouet dans un monde merveilleux même fabuleux. Ce monde va faire travailler son imagination et elle va carburer à plein régime. Voilà une chose étrange ! D’habitude elle se fait toujours enguirlander car elle à toujours la tête dans les nuages et qu’elle ne fait que des divagations.  C’est une petite fille pleine de fraicheur.

J’aime énormément le style de Lewis Carroll. Chaque fois je me laisse avoir et je me suis complètement prise au jeu. J’ai l’impression de redécouvrir l’histoire à chaque nouvelle lecture.

Dans cette édition, il y à de nombreuses annotations qui ont été rajoutées et qui ont pour but de nous aider à mieux comprendre l’histoire et l’idée qu’à voulu véhiculer Lewis Carroll.

J’ai énormément apprécié le fait que l’on retrouver tous les personnages que l’on connait comme le chat de Chester, le chapelier fou, le lapin blanc, le dodo, …

 

Comme vous pouvez le voir les illustrations sont super belles ! J’ai complètement craqué ! Même si pour moi elles ne sont pas destinées à un public plus jeune. 

En conclusion, une lecture très agréable qui m’a vraiment fait redécouvrir le monde d’Alice. De l’autre côté du miroir était une totale découverte pour moi. Une lecture que je vous conseille. Que vous soyez fan ou novice n’hésitez pas et lancez vous !

Les petits points positifs : une histoire sublime, une écriture qui nous transporte, des personnages loufoques et plein de couleurs

les petits points négatifs : annotations parfois inutiles et gravures non destinées à un public plus jeune

Ma note:

coup de coeur

La couverture:

753371_2879677

La chanson écoutée pendant la lecture et qui me fait penser à ce livre

La citation qui donne envie:

A vrai dire, j’ai tellement changé depuis ce matin que je ne saurais plus dire qui je suis…

Dans le cadre du Challenge:

50409_314127188680237_1208963616_n373003_334594449951383_1775429066_n

bannirechallenge_thumbchateau-disney

splash10image11h

Catégories : Uncategorized | 4 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :